Fixer le prix de vente d’une maison ou d’un appartement n’a jamais été facile. Il faut cependant trouver le prix juste pour éviter d’en sortir perdant, ou au contraire, d’avoir des difficultés à vendre son bien. Pour trouver ce prix exact, il existe quelques paramètres à prendre en considération, que nous vous proposons de découvrir au fur et à mesure de notre article.

L’emplacement du bien immobilier

L’emplacement de votre logement va en grande partie déterminer son prix. En général, dans les endroits les plus plébiscités, il y a souvent plus de demandes que d’offres, cela entraîne une hausse des prix du mètre carré. Néanmoins, entre les quartiers d’une même ville, il peut aussi y avoir une différence de prix, en fonction de l’attractivité de l’endroit. Les logements installés dans un bassin d’emploi, à proximité des services et des commerces ou dans des endroits calmes et résidentiels peuvent ainsi se vendre à un prix plus élevé. Toutefois, pour éviter de se tromper, il est possible de faire appel à des professionnels spécialisés dans l’expertise d’estimations immobilières, qui sauront définir un prix en phase avec les demandes du marché.

L’état général du bien

Le prix de votre bien immobilier varie également selon qu’il s’agisse d’un logement refait à neuf ou avec des travaux. Les logements avec travaux vont souvent se vendre moins cher, car il faut compter le prix des travaux qui reviennent au futur acquéreur. Aussi, si les moyens le permettent, il est parfois plus intéressant de rénover l’appartement avant de le mettre sur le marché.

Les caractéristiques du logement

Les acquéreurs sont souvent attentifs aux prestations supplémentaires qui font partie de la propriété : un jardin, un balcon ou une piscine par exemple. Ces éléments sont donc à prendre en compte pour estimer le prix de votre bien. S’il dispose d’un ou de plusieurs de ces critères, vous pouvez les mettre à profit pour fixer un prix plus élevé.

L’ensoleillement, la performance énergétique ou le raccordement à la fibre constituent également des paramètres qui peuvent vous aider à fixer un prix juste pour votre bien.

L’évolution du marché

Presque toutes les communes connaissent une fluctuation du prix des biens immobiliers. Parfois, le marché connaît une hausse et donne l’avantage au propriétaire. Il arrive également que certains endroits perdent une partie de leur notoriété, et que le prix des biens immobiliers chute. Dans l’un comme dans l’autre cas, vous devez savoir ajuster le vôtre. Il est d’ailleurs important d’être réactif pour s’adapter au prix appliqué et vendre votre bien plus rapidement.

Faire expertiser son bien pour la mise en vente

Pour définir un prix juste, il faut avoir une connaissance suffisante et actuelle du marché. Aussi, passer par une expertise immobilière est souvent la meilleure solution. Il est possible de la faire réaliser sur internet, par le biais de dispositifs proposés par les Chambres de Notaires. La méthode la plus sûre reste toutefois de faire appel à un expert immobilier, qui peut évaluer la valeur du bien sur la base d’éléments concrets et avancer un prix plus fiable. L’expert viendra en effet sur place pour étudier les caractéristiques de votre bien.

Son expertise et les connaissances qu’il a du marché donnent d’ailleurs l’assurance de faire une estimation juste. Il pourra ainsi vous proposer un prix qui tiendra à la fois compte des tarifs appliqués sur le marché et qui permette de valoriser votre bien.