La toiture végétalisée est un moyen de couverture qui consiste à aménager une toiture en la recouvrant de végétation. Originale, cette technique scientifiquement appelée PCVH apporte de nombreux avantages. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la pose d’une toiture végétalisée.

Les avantages de la pose d’une toiture végétalisée

Choisir une toiture végétalisée est avantageux en de nombreux points. Il est toutefois conseillé de confier les travaux à des professionnels en la matière pour en bénéficier, mais aussi pour éviter les mauvaises surprises. Des sites spécialisés comme www.montoitvert.fr proposent la conception, ainsi que la réalisation de toitures végétalisées.

La toiture végétalisée, un isolant naturel et efficace

Pour bénéficier d’une isolation entièrement efficace et naturelle, la toiture végétalisée est idéale. Elle protège le logement du froid et de la chaleur, tout en permettant de filtrer les bruits de 50 dB.

La toiture végétalisée est esthétique

La toiture végétale apporte du charme à une demeure. Ce moyen de couverture original et naturel apporte une plus-value esthétique en personnalisant également la maison. En effet, le toit végétal s’adapte à tous les goûts et tous les besoins en étant entièrement personnalisable.

toiture végétalisée

La toiture végétalisée est économique

Ce type de couverture est un isolant thermique naturel et efficace, qui permet d’éviter l’usage de la climatisation en été. Aussi, la pose d’un revêtement végétal assure la protection efficace de la toiture contre les intempéries et les agressions externes en tous genres.

La toiture végétalisée est écologique

L’adoption d’un toit végétal permet la restauration de la biodiversité, la réduction des émissions de gaz carbonique et l’optimisation de l’émission d’oxygène. Il s’agit ainsi d’une démarche entièrement écologique en vue du développement durable. En effet, la toiture végétalisée s’inscrit dans la lutte contre la pollution, d’autant plus que les végétaux ainsi installés sur le toit retiennent de nombreuses impuretés de l’air.

La toiture végétalisée offre une meilleure étanchéité

Le toit végétal est capable d’absorber près de 75% des eaux de pluie et ne filtre que 25% de cette même eau de pluie par an. Cela permet de réduire le coût des traitements d’eau de manière considérable. La toiture végétalisée, grâce à son taux d’humidité élevé, permet également de filtrer les poussières et autres agents polluants.

Les types de toitures végétalisées

Il existe trois principaux types de toits végétaux.

La toiture végétalisée extensive

Ce type de toit végétal est simple à poser. Il est idéal pour les surfaces larges. Sa pose ne nécessite que très peu de substrat, et ne nécessite que très peu d’entretien. L’usage de fertilisant et l’arrosage ne sont plus utiles une fois que les plantes poussent. Il ne reste que le désherbage à faire une fois tous les six mois. Notez que la mousse et les plantes grasses sont les plus recommandées pour ce type de toiture.

La toiture végétalisée intensive

Le toit végétal intensif requiert l’usage de substrat épais. Il peut accueillir des plantes avec des racines profondes, à l’exemple des arbustes. La toiture végétalisée intensive est assez complexe dans sa pose et nécessite obligatoirement de faire appel aux prestations d’un professionnel. Son entretien doit également se faire de manière rigoureuse et régulière.

La toiture végétalisée semi-intensive

Cette toiture végétalisée est idéale pour les terrasses. Elle permet de proposer un bon compromis entre la végétalisation intensive et la végétalisation extensive. Elle ouvre également le champ des possibles, avec la plantation de gazon, de plantes vivaces ou encore d’arbustes sans qu’il y ait besoin d’un entretien fréquent.