Comment créer une suite parentale avec salle de bain ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
parentale-comment-suite-salle-creer.jpg

Pièce maîtresse de l’aménagement intérieur, cocon douillet, salle fonctionnelle et spacieuse, la suite parentale suscite de plus en plus l’intérêt. Et pour cause, la suite parentale vous permet de bénéficier d’un niveau de confort supplémentaire. Vous habitez Marseille et envisagez de transformer votre chambre actuelle en une suite parentale moderne avec salle de bain ? Voici quelques conseils pour concrétiser votre projet.

Faire appel à un plaquiste pour créer une suite parentale

Pour créer votre suite parentale avec salle de bain intégrée, nous vous conseillons de faire appel à un plaquiste.

Quel est le rôle du plaquiste ?

Le plaquiste est un professionnel du bâtiment qui intervient aussi bien pour les travaux de construction que de rénovation. Dans la majorité des cas, la création d’une suite parentale s’inscrit dans le cadre d’une rénovation pour rehausser le niveau de confort de l’habitation. Le plaquiste professionnel se chargera ainsi des travaux de finition de votre suite parentale et en optimisera l’isolation.

En faisant appel à un plaquiste de chez Pro-plaquiste par exemple, vous faites le choix de l’expérience et d’un savoir-faire éprouvé depuis de nombreuses années. Il met en œuvre son esprit de synthèse, apprécie la faisabilité de votre projet de création de suite parentale et vous propose des solutions innovantes pour le parfaire. Le plaquiste est un professionnel indispensable si vous envisagez de repenser un espace de vie, votre chambre actuelle en l’occurrence, pour en optimiser le confort. Bien plus qu’un simple poseur de cloison, le plaquiste est également à même de vous proposer des idées d’architecture intérieure pour faire de votre suite parentale un véritable nid douillet.

création suite parentale

Pourquoi faire intervenir un plaquiste ?

Les travaux de rénovation, et notamment la création d’une suite parentale, peuvent être un véritable parcours du combattant. Entre les idées d’aménagement, la position de la salle de bain dans ce nouvel espace de vie et les autres facteurs à prendre en considération, vous risquez de vous y perdre. Pour éviter toutes ces réflexions, nous vous suggérons de prendre contact avec un plaquiste. Indiquez-lui les grandes lignes de votre projet et laissez son expertise et son imagination faire le reste.

Compte tenu de son expérience, le plaquiste professionnel sait exactement de quoi vous avez besoin dans votre suite parentale. L’idée est que votre salle de bain offre un certain niveau de confort, sans faire l’impasse sur l’esthétique. C’est un enjeu que ce professionnel comprend parfaitement et saura concrétiser. De plus, il vous assure une intervention rapide. Sachant que vous devrez changer vos habitudes quotidiennes le temps des travaux de création de votre suite parentale, il met un point d’honneur à les finir dans les meilleurs délais. Évidemment, cette célérité n’occulte aucunement la qualité de sa prestation.

Prendre en compte les éléments communs à la suite parentale

Autre fois perçue comme un luxe, la suite parentale se veut désormais accessible. Pour l’aménager convenablement et en tirer avantage, vous devez considérer certains facteurs.

La taille de la pièce et les habitudes des occupants

La suite parentale est une pièce qui a différentes fonctions. A minima, elle compte 3 pièces : la chambre à coucher, la salle de bain et l’espace de rangement. Compte tenu de cela, vous devez disposer d’une surface conséquente. On estime à 15m² au moins la surface idéale pour créer une suite parentale confortable. Au-delà de 15 m², vous verrez votre marge de manœuvre s’élargir, pour votre plus grand bonheur. Cependant, il ne faut pas perdre de vue les questions d’ordre pratique et fonctionnel.

Votre plaquiste aura un rôle essentiel, pour étudier la faisabilité du projet, les configurations possibles, etc. De même, il faudra prendre en compte vos habitudes quotidiennes, notamment en début et en fin de journée. Il s’agit de déterminer si vous avez les mêmes horaires avec votre partenaire au réveil, de tenir compte de votre routine pour vous préparer et vaquer à vos occupations.

Les arrivées et évacuations d’eau

Elles sont essentielles pour configurer votre salle de bain afin qu’elle soit fonctionnelle et confortable. Pour ce faire, les arrivées et évacuations d’eau doivent être idéalement proches de la pièce d’eau. Auquel cas, il faudra commencer des travaux de plomberie dont l’incidence financière peut être importante. Vous devez donc vous assurer que les canalisations soient idéalement situées avant d’entamer les travaux.

La ventilation

Parce que la salle de bain est la partie humide de votre suite parentale, il faudra penser à sa ventilation. Celle-ci doit être suffisamment efficace, pour que votre salle d’eau conserve sa fonctionnalité sans favoriser le développement des moisissures. Dans l’idéal, vous devez donc prévoir une fenêtre pour votre salle de bain, pour laisser entrer l’air et la lumière naturelle. Nous recommandons à cet effet, un système de VMC.

Choisir le type de salle de bain

Pour la salle de bain de votre suite parentale, vous avez le choix entre un modèle ouvert et un modèle fermé. Si la tendance est aujourd’hui au décloisonnement pour accentuer la sensation d’espace et pour des questions d’esthétique, d’un point de vue pratique, il peut y avoir un problème. Si cette pièce intègre au même moment les toilettes, elle ne sera plus très pratique et encore moins romantique. D’où la nécessité de considérer les usages et habitudes de chaque occupant de la suite.

Si vous penchez pour une salle de bain fermée, optez pour une porte coulissante, la porte de galandage par exemple. Nous parlions en amont du facteur humidité. En absence de fenêtre ou de ventilation naturelle, vous devrez installer un système de ventilation. Veillez à ce qu’il s’agisse d’une installation silencieuse, qui émet peu de bruit, afin de conserver le côté intimiste de la suite.

salle de bain suite parentale

Penser à l’éclairage et aux rangements

Si vous faites le choix d’une salle de bain ouverte sur la chambre à coucher, il faudra miser sur une lumière douce et tamisée pour ne pas éblouir le second occupant pendant son sommeil. Si votre salle d’eau est fermée, vous pouvez intégrer deux types d’éclairage, d’intensités différentes. Dans l’un ou l’autre des cas, une salle de bain dont l’éclairage est relié à un détecteur de mouvement reste un choix astucieux et pratique. Quelle que soit la configuration choisie, le respect de la norme NFC 15-100 applicable aux installations électriques dans une salle de bain reste impératif. Pour ce qui est des rangements, vous pouvez intégrer des étagères ou créer des niches derrière vos miroirs.