Financer_une_partie_de_son_achat_immobilier_avec_l’assurance_vie

Financer une partie de son achat immobilier avec l’assurance-vie

Sommaire

 

Aimeriez-vous concrétiser un projet d’achat immobilier ? Sachez qu’il existe un système permettant de financer ce dernier à l’aide de l’assurance-vie. On parle ici du 3e pilier. Il s’agit d’une prévoyance vieillesse permettant de faire des économies sur l’impôt et de  bénéficier de rendements plus élevés. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce système.

Le 3ème pilier, qu’est-ce que c’est ?

 

Le 3ème pilier est un système de prévoyance vieillesse existant en Suisse avec deux différentes variantes possibles. 

La première est le 3ème pilier A, s’adressant aux salariés et aux indépendants. Pour ce premier système, le versement est prélevé du revenu suivant un plafond défini au préalable. Le second système est le 3ème pilier B, destiné à tous. Aucun plafond n’est imposé pour les versements. Seulement, cette forme présente des avantages moindres en comparaison avec le pilier A. Le troisième pilier et assurance vie est un système qui permet de concrétiser un projet d’achat immobilier à travers un financement particulier. 

 

Achat immobilier avec assurance-vie : pour qui ?

 

Pour développer le sujet, nous allons nous intéresser un peu plus au 3ème pilier A. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce système notamment dans le cadre d’un achat immobilier, consultez le site https://primesplusjustes.ch/. Le troisième pilier A est destiné aux personnes qui exercent une activité lucrative, sous réserve d’un plafond annuel dans une banque. On peut distinguer les personnes bénéficiant d’une affiliation à une caisse de pension et celles qui ne disposent d’aucune affiliation.

Les montants maximums autorisés en versement sont fixés tous les ans par l’office fédéral des assurances sociales.

 

Les formes du 3e pilier A

 

Le 3ème pilier A est subdivisé en deux formes bien distinctes, à choisir avant de réaliser un achat immobilier.

 

Le 3e pilier bancaire

Dans ce cas, le compte à ouvrir est quasiment similaire à une épargne. Il existe néanmoins une différence : la soumission à la règlementation du troisième pilier. Le compte offre la possibilité de faire une déduction d’un montant à partir du revenu imposable tous les ans. Les avoirs peuvent demeurer sur le compte, avec une possibilité d’augmentation grâce aux intérêts annuels. Sinon, ils peuvent aussi bien être utilisés pour effectuer des fonds de placement pour des rendements plus importants. Le pilier bancaire est une solution idéale pour les personnes encore célibataires, sans bien immobilier en sa possession. Très flexible, cette offre bancaire est parfaitement adaptée pour constituer des fonds propres dans le cadre d’un achat immobilier. Il est à noter que ce système ne dispose pas de couverture pour les proches en cas de décès ou d’invalidité. 

 

Le 3ème pilier assurance-vie

C’est une forme de contrat d’assurance-vie encadré par la règlementation du 3ème pilier. Cette offre présente des avantages en plus, en comparaison avec la précédente :

  • un montant de capital minimum avec garantie à échéance ;
  • un niveau de capital garanti en cas de sinistres : décès du preneur d’assurance ;
  • un paiement de prime assuré par la compagnie d’assurance en cas d’invalidité ;
  • un versement de rente proposé par certains assureurs en cas d’invalidité ;
  • une compensation autre au moment de l’achat de bien immobilier.

Cette forme de système est bénéfique pour les personnes mariées ou déjà propriétaire d’un bien immobilier pour bénéficier des couvertures en de sinistres.

 

Toutes les conditions à respecter pour le retrait de l’avoir du pilier 3A

 

Pour retirer l’avoir du pilier 3A, il faut respecter les conditions suivantes :

  • être indépendant ;
  • acheter une résidence principale ;
  • amortir un prêt sur la résidence principale ;
  • quitter la Suisse ;
  • 5 années avant l’âge de la retraite.

L’acquittement d’un impôt forfaitaire est à la charge du bénéficiaire en cas de retrait des avoirs.