Egalement connues sous le nom “pierre papier”, les SCPI ont pour objet l’achat et la gestion d’un patrimoine dans le domaine de l’immobilier locatif. Découvrez dans cet article les trois plus importants points à savoir sur le concept des Sociétés Civiles de Placement Immobilier pour mieux les comprendre.

SCPI : définition

Il s’agit d’un placement de troisième génération dans le secteur de l’immobilier. C’est en effet un fonds d’investissement. De ce fait, c’est de l’argent réunis auprès de plusieurs souscripteurs et chacun dispose ensuite des résultats au prorata de la mise qu’il a faite.

Il est important de préciser qu’aujourd’hui, le fonds d’investissement en SCPI est le meilleur moyen de placer votre argent. Ceci est dû au fait qu’il offre une meilleure tranquillité de gestion, une diversification, mais aussi une souplesse tout en vous assurant une protection optimale pour votre argent.

Qui sont les fournisseurs de SCPI ?

Pour information, notez que le marché des Sociétés Civiles de Placement Immobilier existe maintenant depuis plus d’une quarantaine d’années. Au fil du temps, plusieurs entreprises se sont déjà lancées sur ce type de marché. Il y a deux types de gestionnaires SCPI. Les voici :

  • Les filiales bancaires : elles sont essentiellement spécialisées dans tout ce qui touche la gestion de patrimoine immobilier et la gestion de SCPI. CIloger, BNP REIM et HSBC en font partie ;
  • Les spécialistes : il s’agit des sociétés ayant comme corps de métier la gestion de ces sociétés civiles. Il y a par exemple Sofidy, UFFI ou encore Perial.

Que le chargé de gestion soit un spécialiste ou une filiale d’une banque, il ne doit proposer des SCPI autres que celles qu’il a créées. Ainsi, il n’est pas jugé pertinent de passer par un de ces fournisseurs, de manière directe afin d’investir en Sociétés Civiles de Placement Immobilier étant donné qu’ils n’ont pas la capacité de vous prodiguer des conseils en toute objectivité.

C’est pourquoi il est préférable de passer par un conseiller indépendant. Il pourra alors vous proposer un investissement optimal. Grâce à ce choix, vous pouvez investir dans la meilleure SCPI selon vos besoins, vos attentes et surtout vos possibilités.

Quels sont ses inconvénients ?

En tant qu’investissement immobilier, il se peut que la SCPI représente certains risques, notamment la perte de valeur ou encore l’absence de rendement. Toutefois, grâce à la répartition géographique ainsi qu’à la diversification dans ce qui est de la typologie d’immobilier, il y a possibilité d’atténuer et de limiter ces risques.

Le second inconvénient remarqué avec ce concept est la défaillance au niveau de la société de gestion qui a pour mission de gérer la société civile de placement immobilier. Pourtant, dans le cas où une société de gestion vient à défaillir, un transfert de la gestion de la SCPI à une autre société agréée par l’Autorité des marchés financiers, d’après la loi.

Un autre inconvénient réside dans le fait qu’il n’y a pas de garantie de capital ainsi. De ce fait, les apports au capital limitent la responsabilité financière des porteurs.

Avec le concept SCPI, il n’y pas de garantie de revente des parts. Ainsi, elle a la possibilité de varier selon l’évolution des parts de sociétés civiles de placement immobilier et du marché de l’immobilier. Sachez que depuis la réglementation du marché secondaire en 2001, la liquidité des parts a été organisée. C’est pourquoi il vous est fortement recommandé de consulter le marché de la revente avant de prendre la décision d’investir en SCPI.
Enfin, le placement SCPI doit se faire, de manière obligatoire, sur du long terme, soit au moins 8 ans. Cela permet alors de dégager d’intéressants rendements, mais aussi d’amortir l’ensemble des droits de gestions, de cessions et de souscriptions.