Les escaliers, qu’ils soient à l’intérieur ou à l’extérieur sont des installations importantes de toute construction. Pour leur donner de la valeur, il est possible d’utiliser des marches en bois pour l’habillage. Toutefois, au vu du caractère sensible des escaliers, la fabrication de ces panneaux doit respecter certaines normes. Comment donc vous y prendre pour les concevoir ? Cet article vous renseigne davantage sur le sujet.

Choisir l’artisan idéal

La réalisation de marche en bois nécessite les compétences d’un menuisier. C’est le professionnel parfait pour exécuter cette tâche. En général, il intervient du façonnage jusqu’au vernissage de l’équipement. Cependant, bien avant son intervention, le propriétaire de la maison ou le spécialiste en décoration devra définir le style souhaité. Une fois le choix effectué, les panneaux sont conçus à partir des dimensions prises par le menuisier.

Il tient compte notamment de la longueur, de la largeur, de la profondeur et de l’épaisseur. Un expert en ferronnerie peut être également utile. Celui-ci interviendra au niveau de l’habillage s’il s’agit d’une structure métallique. C’est donc un travail qui demande parfois la combinaison de la connaissance des deux corps de métier.

Pour obtenir à la fin des travaux un résultat excellent, il est important de faire appel aux professionnels expérimentés. Au cas où vous n’en trouverez pas, une autre option est envisageable. Il s’agit de l’achat direct des panneaux en bois dans les magasins spécialisés. Ces derniers disposent des menuisiers qui pourront réaliser des finitions sur mesure sur les marches prêtes à poser que vous aurez choisies.

Choisir le type de bois approprié

Pour réaliser les marches d’extérieur ou d’intérieur, il existe 16 variétés de bois qui peuvent être utilisées. Seulement 11 sont tendances. Il s’agit notamment du mélèze, du noyer, du sipo, du merisier, de l’hévéa, du chêne et du frêne. Le hêtre, l’acacia, l’épicéa et l’érable font également partie de cette longue liste. Le menuisier devra travailler une essence parmi celles précitées pour réaliser les panneaux.

Le choix peut varier selon le besoin de l’acheteur. Cette étape est décisive pour la suite. À cet effet, plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Par exemple, pour un escalier qui sera très fréquenté, optez pour un bois plus ou moins dur. Quelques critères esthétiques devront également influencer votre sélection.

Par contre, pour une installation qui descendra au salon, faites attention au décor. Pour finir, l’aspect entretien est un facteur non négligeable. Si le passage de vernis doit se faire régulièrement, cela peut devenir pesant comme charge sur le long terme. Il faudra donc penser à tout cela. Vous pouvez demander l’avis du menuisier sur le sujet.

La fabrication proprement dite et la finition

Une fois que vous validez le choix de l’essence, le menuisier poncera les marches. Il travaillera surtout sur les arrêtes des panneaux et leurs surfaces. Cette étape consiste à adoucir les marches en bois. C’est une opération qui rend l’escalier praticable. C’est aussi un excellent moyen pour réduire les risques de coupures et de chutes.

Ensuite, un lissage de toutes les surfaces du panneau doit être effectué par le professionnel. Il s’agit d’un travail minutieux qui préservera les veines. Ces dernières confèrent le charme au bois. Enfin, un verni doit être appliqué sur les faces de façon homogène. Ce produit fera briller votre escalier et le rendra résistant à l’épreuve du temps. Cette finition met en valeur toutes les qualités du bois et son côté authentique.

Il faut donc retenir que la fabrication de marche en bois sur mesure nécessite l’expertise d’un menuisier. Ce dernier s’occupera du choix du bois à utiliser selon vos besoins, puis réalisera la conception et les finitions requises.