Vous êtes novice dans le secteur immobilier. Pourtant, vous souhaitez investir dans ce domaine. Sachez que le marché de l’immobilier offre actuellement de nombreuses possibilités. Afin de rentabiliser et de pérenniser vos projets immobiliers, vous devez cependant envisager de suivre une formation adaptée. Votre objectif ? Apprendre la finance et la gestion de patrimoine immobilier, découvrir les possibilités de devenir rentier, se renseigner sur le tourisme et les rendements liés à l’hébergement… Des langages et des pratiques que vous devez absolument maîtriser.

Qu’est-ce qu’un gestionnaire immobilier ?

Que vous soyez ou non un nouveau propriétaire, vous devez cerner ce qu’est un gestionnaire immobilier. En effet, à un moment donné de votre nouvelle carrière, vous serez amené à maîtriser diverses compétences pour pouvoir percer dans le domaine de l’immobilier, et recueillir le revenu idéal que vous recherchez. La plupart de ces diverses compétences s’apprendront sur le tas, lorsque vous rencontrerez des locataires, des vendeurs, des propriétaires et des gestionnaires. Afin d’être bien préparé au terrain, une bonne base est nécessaire.

Pour simplifier, un gestionnaire immobilier gère la totalité des biens immobiliers qui lui appartiennent (ou qui appartiennent à des particuliers, à des propriétaires et à des sociétés). Le gestionnaire immobilier s’occupe en grande partie :

  • des finances des biens (location, hébergement, vente, etc.) ;
  • de la partie administrative (cela inclut la réalisation des contrats, la délivrance des quittances et la gestion du personnel) ;
  • la logistique des biens à gérer (rénovation, entretien, etc.).

L’établissement de plan marketing fait aussi partie des tâches souvent assignées au gestionnaire immobilier.

gestion immobilière

Se former en gestion immobilière, une étape indispensable

Les nouveaux propriétaires comme les gestionnaires immobiliers peuvent commettre de petites erreurs dans l’investissement. Des passages certainement obligés qui vont forger vos compétences dans le domaine de l’immobilier, mais qui sont tout aussi évitables grâce à une bonne formation sur les techniques d’investissement dans l’immobilier en courte durée. En effet, se former à la gestion immobilière vous permettra tout simplement d’acquérir les compétences ainsi que les connaissances nécessaires pour vous aider à générer de bons revenus passifs.

Les propriétaires n’auront donc plus à subir les différentes erreurs de débutant. Les problématiques réglementaires et administratives, la négligence de l’image de marque, les stratégies marketing à entreprendre, la nécessité d’accompagner les clients dans leur séjour, l’importance de l’hospitalité dans la vente et le professionnalisme dans son travail, tels sont, entre autres, les points abordés lors d’une formation en gestion immobilière. Qui plus est, vous bénéficierez d’un accompagnement personnalisé, et ce, depuis la création de votre projet jusqu’à sa gestion.

Les points à savoir

La gestion immobilière est une des grandes missions présentées dans la liste des fiches de postes dédiés au secteur immobilier. Avant de vous lancer dans ce milieu professionnel, vous devez avoir des connaissances de base sur certains domaines importants.

La gestion de patrimoine

Vous serez amené à gérer un patrimoine au cours de votre nouvelle carrière. En quoi consiste la gestion de patrimoine ? En somme, il s’agit d’évaluer la valeur d’un patrimoine que vous gérez à travers un bilan patrimonial. Concrètement, ce bilan sera basé sur le profil du propriétaire, à savoir sa situation économique, professionnelle et personnelle. Ensuite, les attentes du propriétaire du bien patrimonial seront étudiées en profondeur : qu’espère-t-il dans l’immédiat et sur le long terme ? Quel revenu souhaite-t-il obtenir ? Enfin, le gestionnaire de patrimoine aura à gérer ce capital en fonction de la valeur du patrimoine et du profil de son propriétaire.

Location en courte durée, ce qu’il faut savoir

La location en courte durée fait partie des méthodes les plus efficaces pour générer un revenu attractif dans l’investissement locatif. Seulement, plusieurs éléments doivent être pris en compte avant de se lancer dans la location de courte durée. Vous devez, par exemple, savoir que même si le bien immobilier vous appartient, vous aurez à débourser une somme importante pour son entretien. Garder et rehausser la valeur de votre bien occasionneront également des dépenses supplémentaires.

Si vous voulez que votre location ait du succès, misez sur l’espace, le confort et la décoration. Ce sont des points qui séduisent les clients à coup sûr. Mais avant de vous lancer, identifiez votre cible et prospectez sur le marché. Noter les tarifs avant même l’étude de marché pourrait nuire à l’efficacité de votre stratégie de location.

Comment devenir rentier ?

C’est sûrement un des métiers rêvés dans le secteur immobilier. Être un rentier immobilier, c’est devenir un gestionnaire de bien immobilier et vivre grâce aux revenus générés par ces biens. Lorsqu’on parle de gestion de biens, pas besoin d’amasser plusieurs biens pour une liberté financière garantie. La clé est seulement de bien gérer des biens immobiliers de qualité qui fidélisent des clients sur le long terme.

En somme, devenir un rentier immobilier dépend non seulement de la bonne gestion, mais surtout de l’entretien de ces biens. Prévenir les différentes éventualités (non paiement de loyer, détérioration de bien, départ de locataire, etc.) et avancer des solutions, telles sont, par exemple, les missions d’un bon rentier.

rentier immobilier

L’avantage de miser sur le meublé de tourisme

Il s’agit d’un très bon investissement dans l’immobilier de location en courte durée. Le meublé de tourisme est légèrement différent de la location saisonnière et nécessite un classement pour être considéré et recommandé par une clientèle au niveau national et international. Qu’est-ce que le meublé de tourisme ? Il s’agit de la location journalière, hebdomadaire ou saisonnière d’une maison, d’un gîte, d’un appartement ou d’une chambre par des clients passagers, c’est-à-dire des touristes.

La classification fait partie des critères de sélection du meublé de tourisme, car c’est à travers cette classification que la notoriété et la réputation du meublé de tourisme se construisent. Pour être bien classé, vous devez respecter trois grandes bases :

  • l’équipement du bien immobilier (matériel et équipements complets, moyens de communication, technologie, équipement sanitaire sans défaut, équipement et matériel de cuisine, etc.),
  • l’aménagement du lieu et de l’espace (confort des meubles, aspect pratique et esthétique du mobilier et aménagement de la chambre à coucher),
  • les différents aménagements outdoor (parking, sécurité, ascenseur, terrasse, balcon, hall, jardin, etc.).