Bonne nouvelle pour les investisseurs et ceux qui souhaitent démarrer un projet immobilier ! Au deuxième trimestre de l’année 2019, le taux de crédit immobilier est à un niveau historiquement bas. Les records de novembre 2016 à 1,23 % sont même battus, car ces taux d’emprunt sont descendus à 1,20 % sur 20 ans. Cette situation peut inciter de nombreux entrepreneurs ou particuliers à investir dans l’immobilier. Est-ce réellement le bon moment ?

Un pouvoir d’achat en hausse ?

Cette baisse des taux d’emprunt vous permet de contracter un prêt pour un projet immobilier à moins de 2 % sur 15 ans. Pour de nombreux particuliers, c’est une très belle occasion leur permettant d’investir dans un bien et devenir propriétaires. La baisse du taux de crédit signifie que les Français pourront réaliser des économies plus importantes et pourront également effectuer des emprunts plus conséquents.

Cette situation est extraordinaire, et il est conseillé d’en profiter rapidement pour emprunter. Les taux vont rester bas encore quelque temps, il n’y a pour le moment aucun signe d’une hausse probable. Vous pourrez alors demander un crédit pour 15, 20 ou encore 25 ans pour acheter une nouvelle maison ou faire construire votre résidence principale. Faire appel à un constructeur de maison professionnel et reconnu par les assurances est ainsi un excellent moyen de garantir l’accomplissement rapide de votre projet.

Selon les experts, effectuer l’acquisition d’un bien ou d’un terrain ne coûtera presque rien avec ce taux à moins de 2 %. Pour un particulier, le taux fixe peut être très avantageux. Si son pouvoir d’achat change grâce à des revenus qui augmentent, il aura moins de difficultés à payer ses mensualités sur la durée.

Taux de crédit immobilier extrêmement bas : les explications

Selon l’observatoire Crédit Logement/CSA, les taux fixes des crédits immobiliers sont encore plus intéressants aujourd’hui. Alors que le prix de l’immobilier est en hausse dans de nombreuses régions, le coût des crédits a continué de baisser. Au début du mois de juin, les experts ont enregistré un taux moyen de 1,29 % pour toutes les durées confondues. Pour les prêts immobiliers sur 15 ans, les taux sont même inférieurs à 1 % !

Les causes sont nombreuses, mais il est possible d’en citer quelques-unes :

  • La baisse des taux des obligations d’État ou OAT : il s’agit d’un indice de référence utilisé par les banques afin de fixer les taux de crédits immobiliers. Ce dernier est passé à 0,20 % en juin alors qu’il était à 0,70 % au début du premier semestre.
  • Les nouvelles politiques monétaires de la BCE (Banque centrale européenne) : ces dispositions permettent désormais aux banques de financer les entrepreneurs à moindre coût.
  • La concurrence entre les banques : parmi les produits de placement proposés par les établissements financiers, l’immobilier est celui qui a le plus de succès. Les banques ne cessent de rivaliser pour concevoir des offres plus alléchantes et intéressantes pour attirer les clients.

Le taux en baisse peut aussi profiter à ceux qui ont des crédits en cours, il est possible de renégocier le prêt ou d’effectuer un rachat de crédit auprès d’une autre banque.