Le logement figure en bonne place parmi les besoins fondamentaux de l’être humain. En effet, chaque homme, chaque femme et chaque famille a nécessairement besoin d’avoir un toit au-dessus de sa tête. De fait, le domaine de l’immobilier est et sera toujours un domaine sûr pour investir.

Seulement, pour un novice, investir dans l’immobilier peut rapidement virer au cauchemar. On n’est jamais à l’abri d’un mauvais placement qui peut tout simplement vous ruiner. Nous vous proposons donc trois clés pour investir dans la pierre.

1. Prenez le temps de mûrir votre projet

La pierre est éternelle dit-on. C’est en effet un investissement à long terme. Investir dans l’immobilier n’est donc pas une décision à prendre à la légère. Si vous hésitez à investir dans la pierre, vous pourrez recevoir des conseils en immobilier sur ce site pour vous aider.

investissement immobilier

Si vous êtes décidé, vous comprenez aisément que pour un investissement d’une telle importance, il vaut mieux prendre le temps de peaufiner votre projet. Le premier choix que vous aurez à faire est celui de votre stratégie. Il existe en effet plusieurs façons de faire des affaires dans l’immobilier.

Vous pouvez acheter exclusivement des biens neufs, puis les mettre en location. Certains investisseurs préfèrent en revanche acheter de vieux bâtiments, les rénover puis les revendre. D’autres préfèrent mettre leurs biens en location après la rénovation. La stratégie que vous choisirez est primordiale, car elle va influer sur le type de bien que vous pourrez acheter.

En dehors de votre stratégie, vous devez penser au financement de votre projet. Pour investir dans l’immobilier, il faut des sommes colossales. Il n’est donc pas rare de devoir recourir à un prêt bancaire pour pouvoir démarrer son activité. Vous pourrez y recourir même si vous avez un capital assez conséquent. La clé pour obtenir un prêt, c’est de convaincre votre banquier de la rentabilité de votre projet. Vous n’aurez aucun mal à le faire si vous l’avez bien peaufiné.

2. Analysez le marché de façon approfondie

L’analyse du marché de l’immobilier dans la région ou dans la ville où vous projetez de faire votre achat est une étape cruciale. Cette analyse a plusieurs objectifs. Elle vous permettra notamment de choisir un emplacement, d’établir un budget prévisionnel et enfin de cibler le ou les biens que vous envisagez d’acquérir.

Le choix de l’emplacement

Selon la stratégie que vous avez choisie, vous aurez certains critères à prendre en compte.

Cas d’un investissement locatif

Dans le cadre d’un investissement locatif, vous devrez choisir un emplacement qui attirera beaucoup de locataires. Vous pouvez par exemple acheter un bien dans une grande ville, car la demande en logements est supérieure à l’offre, ce qui vous garantit de ne pas manquer de locataires.

Vous pouvez aussi rechercher un emplacement à proximité d’une université, de commerces, d’un parc ou d’une piscine. La proximité avec ces lieux est un facteur qui fait grimper le prix des loyers. Certains facteurs comme l’ensoleillement, la présence d’un double ou triple vitrage et l’existence d’un parking font aussi baisser les risques de vacances locatives

Le positionnement d’un bâtiment influe beaucoup sur le montant que vous pourrez demander en matière de loyer. L’analyse du marché vous permet de déterminer quelle zone géographique vous permettra de maximiser vos revenus.

Cas d’un investissement immobilier

Il est généralement recommandé aux personnes investissant dans l’immobilier de mettre leur bien en location quelques années avant de le revendre. Cela permet généralement au bâtiment de prendre de la valeur. Vous pourrez donc le vendre plus cher tout en ayant bénéficié des revenus de la location pendant quelques années.

Cependant, vous avez la possibilité de le mettre en vente à n’importe quel moment. Si votre objectif final est de vendre votre bien, assurez-vous au moment de l’achat qu’il soit facile à revendre. Si vous voulez le garder un peu, veillez à ce qu’il soit situé dans un secteur en plein développement, il aura donc pris de la valeur au moment de le revendre.

L’établissement d’un budget

Il est très important d’établir un budget prévisionnel pour votre investissement. Ce budget devra prendre en compte le prix d’achat du bâtiment en tout premier lieu. Mais ce n’est pas les seuls frais que vous aurez à y intégrer. Vous devrez entre autres tenir compte de la superficie que vous voulez acquérir et des travaux à effectuer.

Lorsque vous achetez un bâtiment, il y a toujours des travaux annexes à effectuer. C’est encore plus vrai lorsque vous achetez un vieil immeuble que vous devez rénover. Il est important d’intégrer le coût des travaux de rénovation et des autres dépenses annexes au budget.

investir

3. Faites attention au moment de l’acquisition

Une fois l’analyse du marché effectuée, vous avez probablement ciblé un ou plusieurs biens immobiliers dont l’achat vous intéresse. Il est donc temps de vous engager dans le processus d’acquisition. Pour commencer, vous devez choisir parmi vos cibles le bien que vous allez acheter. Pour cela, multipliez les visites de biens. Faire plusieurs visites vous laissera assez de temps pour constater tous les défauts du bien que vous vouliez acquérir. Vous pourrez ensuite faire un choix plus éclairé.

Une fois votre choix fait, il y aura quelques pièges à éviter. Le premier est le surachat (acheter un bien au-delà du coût du marché). Certains promoteurs tenteront de vous faire acheter un bien plus cher en se basant sur des avantages fiscaux et le développement du quartier.

Vous devrez également éviter d’accepter une première offre, même si elle est intéressante. Gardez la tête froide, négociez et demandez-vous pourquoi cette offre est si intéressante. Vous devrez être capables de flairer les difficultés car les biens vendus à des prix trop bas cachent souvent des problèmes. Enfin, avant de passer à l’achat, renseignez-vous sur les différentes aides disponibles. Une fois que vous maîtriserez tous les paramètres, vous pourrez passer à l’achat puis à la rénovation de votre bien. Vous pourrez après cela l’exploiter pour générer des revenus.

Somme toute, le milieu de l’immobilier, bien que rentable, peut facilement entraîner à la perte des investisseurs novices ou peu prudents. Vous disposez maintenant des bonnes clés pour vous en sortir à votre avantage.