Achat Immobilier : comment négocier efficacement ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
achat immobilier

Une négociation financière est soumise à plusieurs principes fondamentaux. Il faut savoir qu’elle est mise en place par la relation humaine à part le fait qu’il s’agisse d’une question d’argent. Effectivement, les relations humaines sont la base d’une négociation réussie. Pour négocier le prix de vente d’un logement, l’acheteur doit préparer une stratégie en avance. Voici des stratégies efficaces qui vous permettront de gagner votre négociation :

La préparation du budget

Pour réussir la négociation immobilière, l’acheteur doit établir le budget et les moyens financiers qu’il possède. Avant de faire appel à votre courtier en crédit immobilier ou votre banque, il est important que vous ayez un aperçu du bien qui vous intéresse. Cela va permettre de mettre au point votre budget. D’un autre côté, l’acquéreur peut fixer un budget sur lequel il se focalise pour trouver l’immobilier adéquat. Cette alternative est effectivement plus intéressante.

Toutefois, vous ne devez pas négocier à la dernière minute. Sachez que le vendeur a déjà rencontré d’autres acheteurs. Cela peut vous placer en position de faiblesse. Il est important de définir votre capacité d’emprunt avant de contacter le vendeur.

L’attention accordée au vendeur

Tout comme vous, le vendeur est à la recherche de sa rentabilité. Lors de votre discussion, vous devez comprendre que le bien immobilier a été vendu pour une raison précise. Dans certains cas, les raisons sont beaucoup plus sérieuses. En tout cas, ces dernières peuvent augmenter votre chance de négociation. Pour des motifs plus urgents, il ne voudra que vendre son bien dans les plus brefs délais en offrant une diminution de prix acceptable. Pour retrouver une maison ou un appartement rentrant dans votre budget, vous pouvez solliciter les services d’une agence immobilière comme Bienmeloger. Avant de passer à la négociation du prix, il est recommandé d’établir une relation de confiance avec votre vendeur.

Les conseils durant la négociation

Pour sortir gagnant de votre négociation d’achat, voici quelques bons conseils à suivre :

Une négociation face à face

Les jours qui précèdent la négociation, vous devez mettre en place des argumentations servant de preuve pour sa décote :

  • Un prix largement plus élevé que les autres immobiliers ;
  • Les différents travaux à réaliser ;
  • Les défauts à prendre en considération.

Pour plus de chances, la négociation doit se faire face à face et non par téléphone. Par contre, vous pouvez également proposer une offre de prix transmise par courrier.

Se servir des preuves bancaires

Il s’agit d’une stratégie destinée à rassurer le vendeur sur votre capacité à effectuer le paiement. Grâce à une attestation bancaire, vous pouvez démontrer au propriétaire que vous disposez d’un financement pour votre projet.

Une bonne relation avec le vendeur

Lorsque le vendeur a un certain tempérament, il est essentiel que vous vous adaptiez à son style de communication. En montrant au vendeur que vous comprenez son point de vue, il fera également l’effort de vous écouter. Il faut savoir qu’une négociation est surtout psychologique, c’est-à-dire que les décisions viennent du cerveau et non des émotions.

Le choix des questions

Lors de votre rencontre avec le propriétaire, il est important de poser des questions pertinentes :

  • Depuis quand le bien appartient-il au vendeur ? ;
  • Quels sont les motifs de la vente ? ;
  • Depuis combien de temps le bien est-il en vente ?

En fonction des réponses obtenues, vous pouvez déduire le prix de probabilité de votre achat.

La négociation d’un achat immobilier requiert une étude au préalable pour bien s’établir. Chaque étape de la négociation est importante, aussi bien les unes que les autres.