Comment bien estimer le prix d’un bien immobilier ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
image-comment-bien-estimer-le-prix-d-un-bien-immobilier.jpg

Si vous êtes propriétaire et que vous entreprenez de vendre prochainement votre bien immobilier, vous allez devoir estimer sa valeur. Plusieurs options s’offrent à vous, notamment celle qui consiste à vous rapprocher d’une agence immobilière ou encore réaliser vous-même l’estimation. Découvrez ici les différentes étapes de l’estimation et les critères qui redonnent de la valeur à votre bien immobilier.

Quelles solutions pour l’estimation du bien immobilier ?

Vendre un bien immobilier est toute une aventure qui marque des changements importants pour les vendeurs comme pour les acquéreurs. La question de bien estimer le prix vous amène à envisager le recours à une agence immobilière, à un notaire ou à vos propres compétences. L’objectif étant d’affiner l’évaluation et de déterminer le prix le plus juste auquel doit être vendu votre logement.

L’estimation réalisée par une agence immobilière

Vous pouvez choisir de faire appel à un spécialiste en estimation immobilière afin qu’il détermine le montant de votre bien immobilier. Une agence immobilière dispose d’outils pour estimer la valeur d’un bien immobilier tels que l’actualité immobilière, les indices des prix ou encore le rapport entre l’offre et la demande. L’agent immobilier maîtrise également les éléments qui influent sur le prix de vente.

L’analyse de toutes ces données nécessite la production de diagnostics immobiliers poussés. Ainsi, réaliser des estimations demande des compétences dont dispose une agence immobilière, telle que l’analyse de la situation géographique ou l’étude comparative du marché. L’agence est habituée à l’exploitation de ces données immobilières et peut déterminer le prix de votre propriété à la plus juste valeur.

Par un notaire ou vous-même

Vous pouvez également confier l’estimation à un notaire. Il vous permettra alors d’afficher un prix de vente réaliste et impartial. Le notaire dispose de plusieurs outils pour procéder à l’estimation d’un bien immobilier comme la consultation du fichier PERVAL ou de la base BIEN, l’expertise sur place ou l’analyse du marché immobilier.

Bien qu’un bien immobilier soit souvent inestimable aux yeux des propriétaires en raison de sa valeur affective, vous pouvez décider de réaliser vous-même votre estimation. Si vous disposez des compétences nécessaires, vous vous en sortirez avec un prix juste et réaliste. À l’inverse, vous pouvez faire une estimation en ligne. Si elle est correcte, vous devriez recevoir des demandes de visite rapidement.

Les grandes étapes d’une estimation immobilière réussie

Sur le marché de l’immobilier, la sensibilité au prix est renforcée et exige une estimation réelle du bien immobilier. Cette estimation passe par des étapes qui exigent de savoir d’abord s’il s’agit d’une vente urgente ou normale. Vous devez vous interroger pour déterminer si la vente intervient dans le cadre d’une séparation, d’un divorce ou d’une sortie d’indivision.

Évaluation de la demande et analyse de la concurrence

L’évaluation de la demande vous amène à chercher ceux qui sont prêts sur le marché à acheter la propriété à cet emplacement. Vous devez nécessairement tenir compte de l’intensité ou du volume de transaction. Une bonne évaluation doit être faite parce qu’un prix peut être bien positionné par rapport à un bien immeuble, mais la demande assez faible.

Nous vous conseillons la courbe de Gauss qui présente à gauche les prix les plus bas, à droite les prix les plus hauts, et au milieu, la majorité des prix. Elle est la plus indiquée pour l’analyse de la concurrence. Écartez ensuite les valeurs trop basses ou trop hautes. Votre objectif est d’éviter d’être hors marché et de présenter une certaine normalité et du réalisme dans les prix.

estimation bien immobilier

Immobilier : choix du positionnement et estimation du prix

Le choix du positionnement intervient lorsque vous présentez le bien immobilier aux potentiels acheteurs. Sur un portail immobilier, vous devez inéluctablement vérifier comment votre bien immobilier se situe par rapport aux autres annonces déjà en ligne. Lorsque vous êtes sur le portail immobilier de classement des biens par prix, il est préférable de proposer un bien à 187 000 euros, si le site recense déjà 5 autres biens du même type à 190 000 euros.

La dernière étape consiste à fixer un prix en dessous des seuils psychologiques. En tant que propriétaire, vous voudrez toujours le prix le plus élevé. Le marché de l’immobilier est dominé par la peur du risque de perdre, autant pour le propriétaire que pour l’acheteur. Vous devez donc chercher à vite vendre, et ce, bien sûr à un prix raisonnable et qui vous arrange.

Les critères de hausse de la valeur d’un bien immobilier

Les agents immobiliers ou les notaires qui estiment souvent le prix de vente d’un bien immeuble savent que le prix de vente dépend de nombreux critères. Bien d’autres éléments jouent sur le prix de vente de votre bien immeuble tels que :

  • la localisation géographique,
  • l’état du bien au moment de l’estimation,
  • l’aspect esthétique du bien.

Ces trois critères influent énormément sur le prix de vente de votre bien immeuble. Pour vendre votre immeuble plus cher, vous devez laisser libre cours à votre imagination décorative ou architecturale pour refaire toute la cuisine, votre salle de bain ou encore votre salon. Vous devez également aménager votre jardin qui est un véritable atout charme capable de donner de la valeur à votre appartement.