Comment emprunter pour de l'immobilier dans un contexte difficile ?

Comment emprunter pour de l’immobilier dans un contexte difficile ?

Sommaire

De nos jours, il peut être un peu complexe de souscrire un prêt immobilier auprès d’un organisme prêteur, et ce, même s’il s’agit de votre banque historique. En effet, avec un contexte post crise sanitaire et, surtout, avec une inflation galopante, les banques sont de plus en plus frileuses pour prêter. Toutefois, il est important de ne pas baisser les bras et de mettre en place une réelle stratégie de demande de prêt immobilier.

Comment préparer son dossier de demande de prêt immobilier ?

Le point central de votre dossier de demande de prêt immobilier, c’est sans aucun doute votre capacité à emprunter. En conséquence, l’objectif premier que l’on doit avoir, c’est de calculer sa capacité d’emprunt… Et ensuite ? Faire en sorte de l’améliorer ! Pour cela, vous pouvez agir sur plusieurs axes :

  • Réduire les dépenses de votre foyer (abonnement, consommation d’énergie…),
  • Supprimer, si possible, tout crédit à la consommation en cours (en les remboursant ou en les regroupant s’il y en a plusieurs),
  • Augmenter les revenus, et les garder sur le long terme (cela peut être en profitant d’un second travail),
  • Mettre de côté le plus d’argent possible chaque mois (tout en maitrisant vos dépenses).

Bien évidemment, à côté de ses actions pour améliorer sa capacité d’emprunt, il est possible de renforcer le dossier en évitant tout découvert trois mois avant la demande (de manière générale, évitez les découverts) ou alors en plaçant de 10 à 20% du montant de votre projet sur un livret d’épargne. Tout cela a pour but de faciliter votre demande de prêt immobilier, mais aussi au remboursement de l’emprunt par la suite (car vous pourrez l’obtenir dans de meilleures conditions).

Exemple : simulation de demande d’emprunt immobilier

Pour illustrer nos propos, nous allons vous faire part d’une simulation avec un achat dans l’immobilier ancien en tant que résidence principale (maison). Cette dernière se situant à Arras pour un budget de 270 000 € (frais de notaire inclus). Avec un apport personnel à hauteur de 30 000 €, le montant du prêt s’élève donc à 240 000 €. Ainsi, en partant sur un financement sur 20 ans, avec un couple gagnant 3 800 € par mois, la mensualité estimée serait alors de 1 407,96 € grâce à un taux fixe estimé à 3,67%. Toutefois, comme nous avons pu l’expliquer en début d’article, la situation économique actuelle est assez complexe et il s’avère que cet exemple dépasse le célèbre taux d’endettement de 35%. Une raison supplémentaire de préparer du mieux possible votre dossier de demande d’emprunt !

Et si vous vous faisiez accompagner par un courtier en crédit immobilier ?

Pour augmenter encore un peu plus vos chances d’obtenir un crédit immobilier, sachez qu’il peut être intéressant de passer par un courtier spécialisé dans ce domaine. En effet, ce dernier sera en mesure de négocier votre crédit immobilier, mais aussi de vous accompagner pour présenter un dossier des plus performants à l’un de ses partenaires financiers (ie : les banques avec qui il travaille). En outre, un courtier vous fait gagner un temps précieux tout au long de vos démarches de demande de prêt immobilier : c’est lui qui s’occupe de tout pour vous trouver la meilleure offre du marché en fonction de votre situation. Autant en profiter, non ?