Comment savoir si une maison est infestée par le salpêtre ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
salpetre

L’apparition de salpêtre au sein d’une maison n’est pas toujours très bon signe. Les murs en briques, en parpaings, en pierre ou en autres matériaux peuvent très bien en être atteints. Le salpêtre est souvent un signe d’humidité présente sans le mur, se caractérisant par un genre de poudre blanchâtre qui provient d’une remontée capillaire. Il n’est pas toujours simple de tout de suite identifier ce genre de problème sans les informations adéquates. Comment faire pour immédiatement le reconnaitre dans une maison, ou bien au moment de votre recherche d’appartement ? Voici un article à ce propos.

Le salpêtre : C’est quoi ?

Le salpêtre est un mot venant du latin qui veut dire sel de pierre. Étant généralement composé de sel minéraux, il se manifeste sur la partie inférieure des plus vieux murs à cause de l’humidité provoquée par l’évaporation de l’eau.

C’est une présence qui entraine des dégâts considérables pour une habitation, qui requiert un traitement. Le sel de pierre peut très bien apparaitre sur tous les matériaux de fabrication et dans toutes les pièces exposées à l’humidité fréquente : Les salles de bain, la cuisine, les caves, etc.

La présence de ce fléau est causée par un manque de ventilation, ce qui entraine la propagation de l’humidité du sol vers les murs, il s’agit du phénomène de remontée capillaire.

Comment reconnaitre la présence de salpêtre dans une maison ?

Si l’on est bien informé, il n’est pas bien difficile de reconnaitre le salpêtre. A première vue, il a l’apparence d’un genre de poudre blanchâtre. Ce sont surtout les bâtiments anciens qui en sont atteints, ainsi que les zones qui sont très riches en ammonium ou en nitrates.

Pour l’identifier, vous pourrez observer sur les murs :

  • Des taches de couleurs blanches ou des auréoles ;
  • Des enduits décollés ;
  • De la peinture craquelée ;
  • Des revêtements de murs qui se décollent ;
  • Des matériaux qui se dégradent et se détériorent, affectant les fondations.

Les parties de l’habitation qui en sont atteintes ont tendance à avoir un taux d’humidité qui augmente. Vous pourrez alors observer des murs qui ne sont pas en mesure de sécher correctement avec une humidité permanente.

moisissure

Quels sont les risques du salpêtre ?

Il est primordial de traiter le sel de pierre, il s’agit d’un fléau qui peut entrainer des dégâts irréversibles dans un habitat, mais également des soucis de santé.

Un danger pour l’habitat

Les composants en sels minéraux dont sont composés le salpêtre sont capables de traverser les couches de la construction et s’incruster en profondeur, ce qui peut entrainer des dégâts sur la solidité et la résistance des matériaux de construction.

Les murs peuvent être gondolés, les revêtements effrités, la peinture décollée. Ce qui ne serait pas bon pour les affaires si vous souhaitez vendre ou louer prochainement.

Un danger pour la santé

Le salpêtre est extrêmement nocif pour la santé humaine. C’est une présence qui peut causer de graves maladies respiratoires ainsi que des allergies telles qu’une irritation de la gorge, des yeux, de la peau.

Ses effets ne sont aucunement bons pour la santé, ce qui nécessite un diagnostic comme le mérule afin de l’éliminer le plus tôt possible. Pour en savoir plus sur l’importance du diagnostic du mérule, cliquez sur le lien : https://www.didiermathus.com/merule/ .

Le sel de pierre : Comment l’éliminer ?

Si vous pensez à camoufler la présence du salpêtre avec un revêtement bien étanche, sachez que cela ne servirait à rien. Il se pourrait que cela empire les choses ! Il continuera à se développer ce qui va entrainer des dégâts encore plus vastes, fragilisant la structure.

La seule et unique solution pour arrêter la prolifération est de l’éliminer de manière définitive. Pour ce faire, le souci doit commencer par être traité du fonds pour aller petit à petit en surface.

maison infesté de salpetre

Le traitement du fond

Le traitement du fonds permet d’éviter une remontée capillaire et peut se faire par plusieurs méthodes différentes :

  • L’injection ;
  • L’électrophorèse ;
  • L’injection écologique et naturelle.

Le traitement de la surface

Traiter la surface consiste à boucher les pores de la structure pour empêcher aux sels minéraux de se propager. Pour cela, un traitement chimique est le plus adéquat. Il est facile de trouver des produits chimiques dans les magasins de bricolage ou encore chez les distributeurs de matériaux.

Vous pourrez utiliser un neutralisant convertisseur ou un convertisseur de sels hygroscopiques. Pour plus d’efficacité et de sécurité, il est préférable de faire appel à un professionnel.

L’expert sera en mesure d’établir l’ampleur du problème et proposer les solutions en adéquation pour traiter le problème et l’empêcher de revenir.

Bien que les couts de prestation peuvent être importants, vous serez sûr d’être débarrassé une bonne fois pour toute de ce fléau destructeur.