Conseils_pour_une_cuisine_de_style_galère

Conseils pour une cuisine de style galère

Sommaire

Nommée d’après les longs navires historiques étroits, les cuisines en galère deviennent plus populaires dans les maisons. C’est particulièrement vrai dans les petites maisons où les architectes utilisent les cuisines longues et étroites pour économiser de l’espace sans compromettre la fonctionnalité de la cuisine. Il existe quelques lignes directrices pour concevoir et nommer efficacement une cuisine en galère. Voici quelques-unes de ces lignes directrices avec un peu d’inspiration.

 

Espace

En raison de la conception longue et étroite de la cuisine en galère, il est crucial d’éviter l’encombrement. Lors de la conception et/ou de la rénovation, l’architecte et l’entrepreneur doivent s’assurer qu’il y a suffisamment d’espace entre les murs opposés. L’idéal est de disposer d’au moins 1,5 mètre. Il doit également y avoir de l’espace pour les comptoirs des deux côtés. Cela garantit que les propriétaires disposent d’un maximum d’espace pour effectuer toutes les préparations culinaires. Si votre cuisine en galère est ouverte aux deux extrémités, elle sera un couloir de circulation, ce qui peut donc donner l’impression d’un espace encombré. S’il est possible de fermer une extrémité, cela peut aider. Votre décorateur et vous devrez faire preuve de créativité avec les armoires et les étagères. Des idées de rangement astucieuses sont indispensables pour une cuisine de type galère et doivent être conçues à l’avance. Ensuite, décidez comment vous voulez que les choses se présentent : armoires fermées, étagères ouvertes ou une combinaison. Les armoires fermées ont l’air élégantes et propres, mais les étagères ouvertes créent une sensation d’espace.

 

Le principe du triangle de travail

Tracez une ligne imaginaire du centre de l’évier au centre de la table de cuisson, puis une autre de la table de cuisson au centre du réfrigérateur, puis une autre encore pour revenir à votre point de départ. Vous venez de tracer le triangle de travail de la cuisine. Les cuisinistes, et pas seulement des cuisines de type galère, peuvent utiliser ce principe pour placer les principaux postes de travail à portée de main du cuisinier, mais sans les entasser trop près les uns des autres. Un triangle équilatéral ou proche de celui-ci peut s’avérer parfait. C’est essentiel pour l’efficacité et la fluidité de la circulation. Dans une cuisine de type galère, l’idéal est d’avoir l’évier et la cuisinière d’un côté et le réfrigérateur de l’autre. Lorsque l’espace est compté, les principales voies de circulation ne doivent pas passer par le triangle, si possible.

 

Couleur et lumière

Les couleurs sombres ne sont tout simplement pas utiles pour une cuisine de type galère. Les armoires et le décor de couleur claire reflèteront la lumière et l’aideront ainsi à paraître plus spacieuse. La lumière naturelle rendra également le lieu plus confortable, ouvertes et aérées. Une fenêtre ou une ouverture murale au-dessus de l’évier est idéale. Si ce n’est pas le cas, que diriez-vous d’un puits de lumière ? Si la lumière naturelle est impossible, demandez à votre entrepreneur de placer des lumières pour éclairer les zones de travail, les surfaces des armoires et le sol. L’éclairage de tâche sous les armoires, pointant vers le bas sur les comptoirs, est un incontournable. Les maisons et appartements plus petits deviennent la norme. Ce style de cuisine y occupe une place centrale. Travaillez avec votre équipe de conception et de construction pour créer une cuisine parallélépipédique intelligente qui pourra vous servir pendant des années.