La_SCPI_et_les_achats_en_démembrement

La SCPI et les achats en démembrement

Sommaire

 

L’immobilier locatif a toujours été considéré comme étant un investissement sûr à rendement intéressant, et ce, même en période de crise. Toutefois, se lancer dans un investissement s’avère plus compliqué qu’il ne le semble. C’est ainsi qu’il est favorable d’épargner son argent, tout en percevant des rendements à travers les SCPI pour la simplifier.

Les sociétés Civiles de Placement Immobilier

 

Le principe de fonctionnement des SCPI

Les sociétés Civiles de Placement Immobilier, de leur acronyme les SCPI, sont des investissements immobiliers particuliers. Egalement appelée pierre-papier, la SCPI est une méthode de placement qui permet à un épargnant d’investir dans l’immobilier locatif par l’intermédiaire d’une société de gestion. La société en question perçoit l’investissement de ses épargnants et l’utilise pour investir dans l’immobilier. En passant par la SCPI, les charges, les loyers, les entretiens et la totalité de la gestion des immobiliers, sont gérés et traités par la société, qui se contentera de redistribuer aux investisseurs les rendements perçus en proportion des parts détenues. L’investisseur n’investit donc pas directement dans l’immobilier, mais dans la société qui elle, prend part des charges des immobiliers.

 

Les différents types de SCPI

Les SCPI peuvent être classées selon la nature de leurs parcs immobiliers en trois sous catégories :

  • SPCI fiscale pour les parcs immobiliers relatifs aux différentes lois fiscales (déficit foncier, SCPI Malraux ou Monuments historique) ;
  • SCPI de rendement pour les parcs immobiliers professionnels (SCPI de bureaux, de commerces ou spécialisées) ;
  • SCPI de plus-value, moins fréquente, mais tout de même intéressante pour les immobiliers à plus-value élevée. 

Les SCPI en démembrement

 

La spécificité des SCPI

Contrairement à l’investissement dans les SCPI classiques, les SCPI en démembrement démembrent, comme leur nom l’indique ou séparent la nue-propriété qui permet d’être propriétaire des parts de SCPI de l’usufruit qui permet de percevoir les revenus qu’elle engendre. L’achat SCPI en démembrement s’avère ainsi plus avantageux, puisque la nue-propriétaire achète les parts de SCPI moins chers qu’en total propriété. Intéressant plus d’investisseurs, ce démembrement offre en plus, un développement du patrimoine, sans augmentation d’impôts, ce qui les prépare un revenu complémentaire.

 

Les avantages de l’achat des parts SCPI en démembrement

Acheter des parts SCPI en démembrement avance de nombreux avantages quant à l’achat des parts moins coûteux, mais encore puisqu’il réalise alors dès le départ, un investissement rentable. Cet investissement à risque faible s’avère ainsi être un placement de trésorerie idéal. Concernant les impôts sur la fortune, l’investisseur réalise des économies importantes en sortant toutes les sommes investies de sa base taxable ISF. En termes de transmissions de patrimoine, l’achat de parts de ces SCPI se voit être un bon procédé pour éviter les frais de succession. Il s’avère de même réalisable d’enchaîner les différents types de SCPI en démembrement :

  • Viager qui sépare la nue-propriété et l’usufruit jusqu’à la mort de l’un ou de l’autre habituellement dans le cadre familial ;
  • Temporaire qui sépare la nue-propriété et l’usufruit temporairement, généralement 5 ans ou 10 ans.