Après maintes réflexions, vous avez enfin décidé de devenir propriétaire ? Félicitations, vous venez de prendre une excellente décision. Vous vous apprêtez à vivre une aventure unique dont l’aboutissement conduira à la possession de votre propre logement. Sachez que pour réussir votre acquisition immobilière, il faudra vous armer de patience, être vigilant et analyser les offres pour faire le bon choix. Afin de vous aider à emménager dans votre nouvelle résidence en toute sérénité, découvrez les étapes indispensables à respecter.

Consultez des annonces dans l’immobilier neuf

Avant de commencer à consulter les annonces immobilières dans le neuf et d’envisager la consultation d’annonces sur des sites tels que Visite Online, vous devez évaluer vos besoins et déterminer tous vos critères de choix : nombre de m², proximité des commerces, balcon ou terrasse, etc. Évaluez également votre budget avec votre apport personnel, le montant envisageable en demandant un prêt immobilier ou un don éventuel…

Une fois que tous ces éléments sont définis, lancez la recherche de votre maison ou de votre appartement. Il est préférable de consulter les annonces de professionnels afin d’avoir une visualisation claire des biens mis en vente. Choisissez également une agence immobilière pour visiter les logements qui vous intéressent le plus.

Même si vous avez un coup de cœur, n’hésitez pas à multiplier les visites pour trouver les points forts et faibles des biens présentés.

achat logement investissement

Immobilier neuf : fixez le prix d’achat avec le vendeur

Lorsque votre choix est fait, négociez le prix avec le vendeur et trouvez un terrain d’entente. Si vous n’êtes pas doué pour ce type d’opérations, faites part de vos attentes à l’agent immobilier et laissez-le convaincre le vendeur et trouver un prix qui arrange les deux parties.

Ensuite, signez l’avant-contrat pour réserver le logement. Dans ce cas, il peut s’agir d’un compromis de vente ou d’une promesse unilatérale. Veillez à ce que ce contrat décrive bien la résidence en détail, donne les conclusions des diagnostics immobiliers obligatoires et intègre les conditions suspensives (obtention du crédit immobilier et du permis de construire).

Ainsi, au cas où celles-ci ne se concrétisent pas, vous pouvez récupérer l’indemnité d’immobilisation versée au propriétaire.

Sachez qu’après la signature de ce contrat, vous avez 10 jours pour vous rétracter. Si vous ne le faites pas pendant ce délai, le notaire commencera les formalités pour la vente.

Une réponse de la mairie avant la signature chez le notaire

Une fois que le délai de rétractation est passé, le notaire adresse à la mairie une déclaration d’intention d’aliéner ou DIA. Environ 3 mois au maximum après l’envoi de la DIA, le bureau municipal doit donner sa réponse et indiquer si elle permet la vente du bien immobilier. En attendant la réponse de la mairie, le notaire réunit tous les documents nécessaires pour constituer l’acte authentique.

Une fois que toutes ces formalités sont dûment remplies, le notaire fait la lecture de l’acte en deux parties. Vous réglez donc la somme convenue avec un chèque certifié par votre banque ou avec un virement bancaire. Les clés vous seront ensuite remises. Enfin, vous obtiendrez votre titre de propriété après la publication de l’acte authentique au bureau des hypothèques.