Les meilleures stratégies pour rester financièrement stable

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
tirelire

Vous considérez-vous comme financièrement stable ? Ou avez-vous l’impression que vos finances personnelles sont toujours précaires, comme si un seul petit problème pouvait vous envoyer au casse-pipe ? Si vous avez répondu à cette dernière question, vous devriez lire ce qui suit afin de connaître les meilleures stratégies pour trouver et maintenir une stabilité financière.

Ne dépensez jamais à l’aveugle

Ne pas savoir où va votre argent est un moyen rapide de vous retrouver en difficulté financière. Si vous voulez vous assurer que vous êtes sur une bonne base financière, vous devez suivre vos dépenses sur une base régulière.

Comment pouvez-vous faire cela ? Voici quelques moyens de suivre vos fonds :

  • Télécharger des applications bancaires sur votre smartphone afin de pouvoir vérifier vos comptes à tout moment.
  • Mettre en place un budget personnel/ménage. Un budget révélera si vos dépenses mensuelles sont à la hauteur de vos revenus ou non. Vous pourriez être surpris de constater que vos dépenses sont supérieures à vos revenus, ce qui vous endette.
  • Téléchargez des applications de suivi des dépenses et des applications de suivi des factures sur votre smartphone.

Ces étapes vous aideront à déterminer exactement combien d’argent vous avez et à quoi vous le dépensez chaque mois. Vous serez complètement conscient de vos décisions financières. Cette connaissance est puissante. Elle vous empêchera d’être pris au dépourvu par des frais de découvert, des factures omises, des soldes de crédit massifs ou d’autres surprises désagréables.

Toujours avoir un plan de secours

Se préparer au pire est une excellente stratégie si vous voulez devenir financièrement stable et le rester. Vous ne savez jamais quand une urgence va mettre à mal votre budget finement élaboré. Au lieu d’espérer que rien ne se passe, vous devriez mettre en place des filets de sécurité sur lesquels vous pourrez toujours compter.

Démarrer un fonds d’urgence vous donnera des kilomètres d’avance sur la personne moyenne. Les recherches montrent que 40 % des Français n’ont pas 400 € pour les dépenses d’urgence assis dans leurs comptes bancaires. Cela signifie qu’une grande partie du pays ne pourrait pas payer une facture imprévue d’un plombier, d’un mécanicien automobile ou d’un réparateur sans paniquer. Vous ne voulez pas vous retrouver dans cette situation.

Pour commencer un fonds d’urgence, vous devez bien examiner votre budget et voir quelles économies vous pouvez vous permettre de transférer sur un compte séparé. Ajoutez à ce compte chaque mois et regardez-le grandir. Quoi que vous fassiez, ne retirez rien de ce compte. C’est uniquement pour les urgences.

Vous devriez examiner d’autres filets de sécurité pendant que vous démarrez votre fonds d’urgence à partir de zéro. Vous pourriez toujours demander une ligne de crédit rapide au cas où vous auriez besoin de vous remettre d’une dépense urgente et inattendue, mais que vous n’avez pas les économies nécessaires pour gérer les coûts.

Rester loin des limites

Une façon de rester loin de l’instabilité financière est de rester loin de vos limites de crédit. Ne considérez pas vos limites de crédit comme des suggestions – pensez-y comme des limites dures que vous ne voulez pas tester. Si vous vous approchez trop de ces limites, vous risquez de vous retrouver avec des cartes de crédit au maximum, des lignes de crédit complètes et des dettes abruptes.

En principe, vous devriez essayer de maintenir votre ratio d’utilisation du crédit en dessous de trente pour cent si vous voulez éviter ces types de désastres. Cela signifie que vous devriez essayer de maintenir votre solde en dessous du point médian. Considérez cela comme votre zone de sécurité et de stabilité.

La stabilité financière n’arrive pas par hasard. Elle nécessite des efforts. Lorsque vous suivez ces trois stratégies essentielles, vous n’avez pas à vous inquiéter autant de perdre le contrôle de vos finances.