Petit_guide_des_aménagements_de_combles

Petit guide des aménagements de combles

Sommaire

 

 

Nous voulons tous plus d’espace dans nos maisons, alors un aménagement de combles représente une opportunité fantastique pour ajouter cet espace supplémentaire dont vous avez tant besoin . Si vous l´envisagez, continuez à lire pour explorer notre bref guide sur les aménagements de combles.

 

Bénéfices d’un aménagement de combles 

Il y a de nombreux avantages à faire aménager ses combles, mais cela se résume vraiment à une chose : plus d’espace. Un aménagement de combles peut potentiellement ajouter jusqu’à 30 % d’espace supplémentaire à votre maison. Cela représente beaucoup d’espace supplémentaire pour ajouter une chambre, une salle de bains, une salle de sport ou un bureau à domicile. 

 

Mon logement est-il adapté à un aménagement de combles 

Si vous avez une maison avec des combles, il y a de fortes chances qu’ils puissent être convertis en espace utilisable. Si la plupart des combles peuvent être aménagés, certains ne sont pas toujours bien adaptés à des travaux. Il est important d’être réaliste et de reconnaître les problèmes potentiels qui pourraient affecter radicalement les coûts de construction, les règles de construction ou nécessiter un permis de construire. Assurez-vous de vérifier l’espace pour les réservoirs d’eau ou les canalisations qui pourraient devoir être déplacés ou installés.

 

Types d´aménagements de combles : quel est le meilleur pour ma maison 

Si vous avez commencé à faire des recherches sur les aménagements de combles, vous savez qu’il existe une grande variété de styles. Cela vaut la peine d’examiner tous les styles pour comprendre les avantages et les limites de chacun d’entre eux avant d’en discuter avec votre spécialiste en aménagement de combles. Si vous recherchez une transformation rapide et économique, vous pouvez être intéressé par un aménagement nécessitant un minimum de travaux structurels. Dans ce cas, il suffit d’ajouter un escalier, une isolation et des fenêtres de toit pour créer une pièce supplémentaire. L’un des avantages de ce style est la rapidité de sa réalisation, qui ne prend que quelques semaines ! Certains aménagements utilisent la pente existante du toit, créent un espace au sol  nécessaire ainsi qu’une hauteur libre supplémentaire. Moins coûteuse que les autres styles, cette transformation peut être faite dans presque toutes les maisons avec un toit en pente. D´autres aménagements de combles existent en  prolongeant votre toit le long du côté incliné, appelé l’arêtier et en le convertissant en un mur vertical, appelé le pignon. Bien que ce style soit le plus souvent observé sur les maisons jumelées et les maisons en bout de terrasse, il peut également être utilisé sur les propriétés individuelles qui ont un toit en croupe.

 

Permission et régulation 

Bien que certains types d’aménagement de combles soient considérés comme du  » développement autorisé  » et ne nécessitent pas de permis de construire, ce n’est pas toujours le cas. Il est important de vérifier auprès des autorités locales et de votre spécialiste en aménagement de combles quelles sont les réglementations dont vous devez tenir compte. Bien que l’obtention d’un permis de construire puisse prendre du temps, il est important d’obtenir les autorisations nécessaires avant de commencer les travaux. Établissez un plan d’action complet avec votre spécialiste et n’oubliez pas d’informer vos assureurs et vos voisins de ces travaux, au cas où leurs murs seraient mitoyens.

 

Étapes clés 

Il est toujours préférable de se lancer dans un projet préparé. Avant de commencer à aménager vos combles, assurez-vous de suivre les étapes suivantes :

Évaluez vos combles existants. De combien d’espace utilisable disposez-vous ? Et à quoi voulez-vous utiliser cet espace une fois l’aménagement terminé ? Trouvez un constructeur ou un spécialiste de l´aménagement des combles et faites le tour des devis en fonction de vos mesures et assurez-vous de voir des exemples de leurs travaux précédents. Une fois que vous avez choisi votre spécialiste, examinez les coûts, discutez du plan de construction et mettez en place un contrat. Celui-ci doit détailler les différents aspects de la construction, le calendrier et l’échéancier de paiement proposé afin que l’on sache clairement qui est responsable de quoi et que les attentes soient gérées. Vérifiez auprès de votre autorité locale le permis de construire, les accords sur les murs mitoyens et les exigences de la réglementation du bâtiment, pour vous assurer que vos travaux sont conformes. Une fois que toutes ces étapes sont terminées et que vous êtes prêt à commencer les travaux de construction, veillez à en informer votre assureur habitation.