Quel profil d’emprunteur présenter pour obtenir le meilleur taux de crédit immobilier ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
financement

Les conditions d’accès au prêt et le taux de crédit immobilier qui vous est accordé, dépendent directement de votre profil emprunteur. Un terme qui définit l’ensemble des critères pris en compte par les banques pour analyser votre dossier et vous faire une proposition, dont le taux d’intérêt. Plus votre profil emprunteur est favorable, meilleur est le taux.

Une situation stable

Plus que votre situation professionnelle elle-même, c’est surtout la pérennité des revenus qui est rassurante pour les banques qui cherchent à s’assurer que vous honorerez bien les mensualités. Or, cela passe souvent par une situation professionnelle équilibrée et un emploi stable. La sécurité de l’emploi fait partie des critères qui rassurent et améliorent votre profil emprunteur. CDI, statut de fonctionnaire, ancienneté dans une même entreprise sont autant d’avantages qui séduisent et vous aideront à obtenir le meilleur taux de crédit immobilier.

Si vous possédez une entreprise ou si vous êtes indépendant, il vous est bien sûr possible d’obtenir un bon taux d’intérêt. Il faut prouver à l’établissement bancaire que vos comptes sont stables depuis plusieurs années.

Si vous demandez votre crédit en couple, vous augmentez vos chances d’avoir un bon dossier. La banque prend en compte le montant des revenus du ménage. Les revenus sont donc doublés, et le statut CDI de l’un peut par exemple compenser le CDD de l’autre.

Une capacité d’épargne et une bonne gestion de ses comptes

En plus de présenter des revenus réguliers, pour obtenir le taux de crédit immobilier idéal, il vaut mieux faire preuve d’une gestion irréprochable de ses comptes bancaires. Démontrer que vous gérez bien vos finances rassure grandement les banques. C’est pour cette raison que les établissements demandent souvent, parmi les pièces justificatives, vos derniers relevés.

La possession d’une épargne financière constitue aussi un atout supplémentaire. Plus votre apport est conséquent, meilleur sera votre profil emprunteur. Indépendamment du fait que ces économies peuvent servir d’apport personnel, c’est aussi votre effort d’épargne régulier qui est jugé. La conservation d’une épargne supplémentaire, après apport personnel, sera aussi bienvenue, et démontrera votre capacité à faire face aux imprévus.

L’apport personnel aide à obtenir un taux de crédit immobilier attractif

En analysant votre profil emprunteur, la banque évalue la confiance qu’elle peut vous accorder. L’apport personnel est donc une garantie rassurante et un gage de sécurité :

  • investir tout ou partie de votre épargne dans un projet immobilier, prouve que celui-ci représente un réel engagement personnel, ce qui inspire confiance ;
  • la disponibilité d’un apport personnel démontre aussi votre capacité à épargner et à gérer votre budget ;
  • avec un apport personnel, la banque va tout simplement vous prêter moins, ce qui est bénéfique pour elle.

Fournir un apport permettant à minima de couvrir les frais de notaire (environ 10 % de la valeur du crédit) est vivement conseillé. Mais rassurez-vous, si vous êtes jeune et vous débutez dans votre vie professionnelle, que votre apport personnel est limité, les banques peuvent aussi se montrer compréhensives. Si vos revenus sont réguliers et que vous envoyez des signaux positifs, votre dossier a de grandes chances de remplir tout de même les critères pour obtenir un bon taux de crédit immobilier.

De plus, sachez que si vous êtes éligibles aux prêts aidés ou réglementés, comme le prêt à taux zéro, le prêt Accession Sociale, ou le prêt 1 % employeur, ceux-ci entrent également dans le calcul de l’apport.

Un ratio d’endettement raisonnable

C’est un critère essentiel pour un dossier de prêt avec un bon taux d’intérêt. Le taux d’endettement correspond au rapport entre les revenus et les charges d’une personne. Les établissements bancaires estiment que ce taux ne doit pas dépasser les 35 %, pour que vous soyez en mesure de faire face à vos échéances de crédit, tout en ayant de quoi vivre à côté.

Pour obtenir le taux de crédit immobilier le plus attractif, il faut donc éviter que votre ratio d’endettement soit déjà impacté par d’autres crédits en cours (crédit auto, prêt à la consommation, réserve de crédit…). Si vous le pouvez, cherchez à solder ces crédits avant d’entamer votre démarche de prêt immobilier.

Pour estimer dès à présent votre budget et simuler le prêt à taux zéro auquel vous pouvez avoir droit, rendez-vous sur notre simulation en ligne.

La durée du prêt

Le dernier élément qui joue indéniablement sur le taux de crédit immobilier est la durée du prêt. Les conditions et le taux d’intérêt seront toujours moins bons si vous empruntez sur une longue période. Le risque encouru par l’établissement prêteur est naturellement plus important sur une durée de 25 ans que sur une durée de 15 ans. Cette plus grande incertitude augmentera le coût du crédit.