Quels_sont_les_différents_types_de_prêt_immobilier?

Quels sont les différents types de prêt immobilier?

Sommaire

 

Pour acquérir une résidence principale, un ménage peut prétendre à des aides de l’Etat. Il faut toutefois remplir certaines conditions d’admission. Voici les différents types de prêts immobiliers bancaires !

Prêts libres ou règlementés ?

 

Les prêts libres sont les prêts les plus communs. Ils sont remis pour tous les types de projet immobilier. Les prêts règlementés eux sont des prêts pour aider à l’accession. Ils sont destinés pour financer l’achat de sa première résidence principale. Ils peuvent financer tout le projet ou une partie. Par contre, ils respectent des conditions strictes imposées par le gouvernement. Vous pouvez comparer les crédits et banques avant de faire un choix.

 

Quel prêt choisir en fonction de son projet ?

 

Le prêt amortissable ou libre : le plus populaire

Il est adapté avec toutes les opérations immobilières. Il est ouvert à chaque personne sans contraintes règlementaires. Ici, la mensualité versée par l’emprunteur va amortir une portion du capital emprunté et va payer :

  • les intérêts du crédit immobilier ;
  • les intérêts liés à l’assurance.

Le prêt in fine et sa fiscalité

Destiné aux investisseurs qui sont fortement fiscalisés, il concerne surtout l’investissement locatif. La mensualité ne va pas amortir l’emprunt, elle sera seulement relative aux intérêts. L’amortissement se fera grâce à un produit de placement destiné à cet effet comme un placement de produit par exemple. Le plus grand atout est la réduction d’impôt. Par contre, il faut avoir un capital de départ bloqué tant que le crédit n’est pas remboursé !

 

Le prêt relais en attendant la revente

Entre l’instant où vous achetez un nouveau bien et celui où vous attendez que le vôtre soit vendu, plusieurs mois peuvent se passer. Le prêt relais vous permet d’acquérir une maison sans attendre. Il peut :

  • payer les frais de notaire ;
  • solder l’encours du bien à vendre.

On peut y souscrire pour 12 ou 24 mois, afin de profiter d’un taux faible. Le prêt relais n’est pas amortissable.

 

Qu’en est-il des prêts règlementés ?

 

Le prêt à taux zéro ou PTZ

Son principal atout réside bien évidemment dans son taux, mais aussi dans ses diverses formules de remboursement. Il est perçu comme étant un apport personnel et concerne aussi bien les biens neufs que ceux qui sont anciens. Vous pouvez l’associer avec d’autres prêts règlementés. Il est impératif de ne pas avoir été propriétaire d’une résidence principale durant les deux dernières années. De plus, les revenus imposables doivent être conformes aux plafonds de ressources. Destiné aux résidences principales, c’est un prêt essentiel pour ceux qui ont un revenu très faible.

 

Le prêt d’accession sociale ou PAS

Il est accessible pour acquérir une résidence principale. Il est ouvert aussi bien pour l’emprunteur, que pour ses ascendants/ descendants, ainsi qu’à son conjoint. Que ce soit un bien neuf ou ancien, avec ou sans travaux à prévoir, tous les frais sont inclus : frais d’expertise, frais d’agence immobilière… 

Le PAS va donner droit à l’aide personnalisée au logement. Il est aussi garanti par le Fond de Garantie à l’Accession Sociale. 

 

Le prêt action logement ou prêt 1 % logement

C’est une assistance des entreprises au financement de la maison de leurs employés. Le taux est règlementé à 1 %, hors assurance et garantie, et ce, pour une durée de 20 ans. Ce prêt peut être considéré comme étant un apport personnel. Les valeurs des prêts sont situées entre 8 000 et 26 000 euros en fonction de l’emplacement du bien. Par contre, le prêt ne peut pas dépasser 30 % du prix total du bien. Il est tout à fait possible de l’associer avec d’autres prêts.