Qui_décide_d’accorder_le_prêt_immobilier

Qui décide d’accorder le prêt immobilier

Sommaire

 

 

Il est bien de noter que c’est la signature de la réservation qui lance le processus de déblocage de fonds. Ce délai d’obtention de fonds correspond au délai entre la signature du compromis et l’acte authentique signé chez le notaire. Ce délai est déterminé à la signature du compromis. Normalement, les fonds vont être pour la signature de l’acte authentique.

Déposer le dossier de financement immobilier

 

Pendant votre période de recherche, vous avez sûrement établi un plan de financement pour savoir si vous avez la possibilité d’investir. Vous avez donc procédé au démarchage des différents établissements bancaires ou un courtier en immobilier pour avoir de meilleurs taux d’intérêt. Vous devez maintenant utiliser votre étude et vous rendre dans votre banque ou après de votre courtier pour lancer une demande de financement. Voici le parcours, assez long, suivant la demande :

 

La validation par la banque

Cette étape est une étude :

  • de la demande de prêt immobilier ;
  • votre apport personnel ;
  • vos dettes, etc.

La banque va évaluer si vous êtes solvable ou non, s’il y a un risque dans votre dossier. Quand un prêt est risqué, la demande aura besoin de plus de temps avant d’obtenir une réponse.

 

L’édition des offres de prêt immobilier

Quand votre banque valide votre demande, elle part au service de l’édition des offres de prêt. C’est une étape qui peut prendre plusieurs semaines. Elle peut aussi être rallongée pendant la période de vacances scolaires ou en période de fêtes. Vous devez bien ajouter cette période dans votre planning. 

 

L’acceptation de l’offre

Une fois que votre banque a enfin remis l’offre de crédit immobilier, un délai de réflexion de 11 jours doit être respecté. Cette étape est obligatoire afin de vous permettre de retourner l’offre signée. Une fois que vous aurez accepté l’offre, les fonds vont être débloqués pour la signature de l’acte authentique. Si vous voulez avoir votre financement, la clé est dans la préparation. N’hésitez surtout pas à faire appel à un courtier en immobilier afin d’évaluer le marché dans un premier temps. 

 

Qu’est-ce que l’accord de principe ? 

 

L’accord de principe est un document qui présente le consentement de chaque intéressé, par rapport aux caractéristiques du prêt. Cet accord ne va pas obliger la banque à vous concéder un prêt. Il y  a quelques éléments que la banque devra prendre en compte avant que la banque ne délivre l’accord de principe

 

La banque donnera un premier avis sur le dossier

Si vous voulez établir un accord de principe, il y a quelques principes sur lequel cela va se reposer. Avant sa prise de décision, la banque va évaluer quelques éléments comme :

  • votre solvabilité
  • la faisabilité de votre projet
  • la capacité d’emprunt

Elle va donc devoir examiner et analyser votre profil sous chaque angle possible : vos revenus, votre stabilité, la méthode de gestion de votre compte, le niveau de votre vie avant et après le prêt, etc. Si tous ces aspects sont OK, elle va transmettre votre dossier à la garantie. Vous pouvez prétendre à plus d’informations si cela ne suffit pas encore.

 

L’avis de la garantie 

Pour avoir la certitude de ravoir les fonds si vous avez un quelconque problème, la banque demandera une garantie. Cela va s’agir d’un bien qui vous appartient. On l’appelle également une hypothèque. Cette garantie pourra aussi passer par un organisme spécialisé. On les appelle dans ce cas des cautions. Cette solution est la préférée des banques. L’organisme évaluera votre profil suivant les mêmes critères que ceux des banques. En général, la caution va rendre le même verdict que la banque. Cependant, si la banque rend un avis négatif, vous pouvez donner un autre genre de garantie.

 

L’assurance

Vous aurez aussi besoin d’une assurance. Il est vrai que la loi ne vous oblige pas à y souscrire, mais trouver un contrat de prêt d’assurance emprunteur est quasiment impossible. L’assureur devra couvrir votre prêt si vous avez des raisons de ne pas pouvoir assurer vos engagements envers votre banque, selon les clauses prévues dans le contrat.

 

Quelle  est la valeur d’un accord de principe avec un courtier

 

Pour que vous ayez plus de chance d’avoir votre accord de principe, le mieux serait de faire appel à un courtier. Comme ce n’est pas un accord officiel, cet accord n’a pas de valeur légale. Dans ce cas, même si la banque vous donnera ce document, elle ne sera pas obligée de vous accorder un prêt. En ce qui concerne l’achat immobilier, cela représente juste un moyen pour le vendeur de se rassurer par rapport à la progression du processus de souscription de prêt. Vous aurez aussi la garantie que la banque va prendre en compte la demande de crédit. Une fois que le courtier vous présentera un accord de principe, cela voudra dire qu’il a l’accord de toutes les parties. Cette présentation a pour but d’indiquer toutes les conditions du prêt (taux, durée, modularité, etc.) ainsi que les étapes que vous devez suivre. 

 

Le courtier vous aide à obtenir un accord de principe

 

Le courtier est aussi dans la capacité de faire une étude au préalable de votre situation dans le but de voir votre situation et de vérifier si votre projet est réalisable. Il intervient dans ce sens pour :

  • dénicher une offre de crédit qui pourra correspondre à votre profil et qui sera adaptée à vos besoins ;
  • trouver des solutions afin d’améliorer votre dossier ;
  • traiter en votre nom avec l’établissement de crédit.

En général, l’accompagnement par un courtier à l’occasion du montage du dossier de prêt immobilier  est assez indispensable. Ce professionnel pourra vous conseiller dans le but d’optimiser votre profil emprunté. Si vous voulez passer par un courtier, vous ne devez pas jouer vous-même sur la concurrence entre les banques.  Effectivement, le courtier ne pourra plus entrer en contact avec un établissement avec lequel vous êtes déjà entré en contact. Ce serait d’autant plus dommage, car la plupart du temps, ce genre de professionnel connait des interlocuteurs qui auront un impact directement sur les offres commerciales qui sont possibles. 

 

Après avoir l’accord de principe

 

Une fois que vous avez l’accord de principe, le processus de souscription de crédit continu. 

 

En cas de refus de la banque

Comme on a dit que l’accord n’est pas quelque chose d’officiel, la banque peut effectivement décider de ne pas vous accorder le prêt. Votre dossier sera réévalué après quelque temps de façon plus minutieuse.  Cela aidera à prendre une décision.

 

En cas d’acceptation de la banque 

Le délai d’obtention du prêt peut varier de 3 à 6 semaines, voire plus, après l’accord de la banque. Ce délai entre l’accord de principe et l’offre de prêt peut vraiment varier.