Vous avez monté votre propre business et votre entreprise est aujourd’hui en pleine croissance ? Il vous faut maintenant un espace de bureau pour pouvoir recevoir vos clients dans les normes ? Il vous est recommandé de procéder à la location d’un bureau. Afin de mieux vous aider dans vos différentes démarches, retrouvez dans cet article quelques conseils pouvant vous être utiles.

Comment choisir le type de bureau à louer ?

Votre choix va essentiellement dépendre de la nature de votre activité. Tout comme les logements, les bureaux en location sont aussi disponibles sous différentes surfaces, soit 50, 100, 500 ou 1 000m² et plus. A vous donc de déterminer la surface qui correspond le plus à votre activité, à vos besoins, etc. A titre d’information, les bureaux de type individuel sont connus pour être beaucoup plus chers que les autres types de bureau. C’est en effet le cas au sein des locaux de petites et moyennes surfaces, notamment les biens les plus plébiscités sur le marché. Afin de contourner cette réalité, vous pouvez louer un bureau implanté dans un véritable business hub.

Au sein de ces centres d’affaires, dans la majorité des cas, les bailleurs sont eux-mêmes locataires. Ce sont souvent des grandes marques qui sont principalement spécialisées dans la gestion de ce type de biens immobiliers. Ils procèdent alors à la sous-location des locaux, ce qui revient moins cher qu’une location classique. Cela vous permet alors de vous retrouver sur le plan économique.

Autre alternative : vous pouvez également postuler afin d’obtenir un local dans une pépinière d’entreprises. Les loyers y sont également accessibles étant donné que le concept consiste à aider les jeunes entrepreneurs à lancer leurs affaires. Vous pouvez aussi faire appel au service d’un spécialiste de la location de bureaux pour mieux vous aider. N’hésitez donc pas à faire un tour sur Realers.com par exemple.

Quels types de baux devriez-vous choisir ?

Vous avez le choix entre trois types de bail lorsque vous décidez de louer un bureau :

  • le bail commercial : si votre activité est plutôt commerciale ou encore artisanale. Il vous est recommandé si vous êtes à la recherche d’un contrat de bail à long terme ;
  • le bail de courte durée, qui n’est autre qu’un bail commercial à court terme, soit deux ans maximum sans renouvellement ;
  • le bail professionnel : sa durée minimale est de six ans. Il s’adresse à vous si vous souhaitez louer un bureau pour une activité non commerciale, artisanale sans fond de commerce ou si vous exercez une profession libérale. Il est possible de reconduire le contrat pour la même durée. Chaque partie a la possibilité de résilier le contrat à tout moment à condition de bien respecter les six mois de préavis.

N’hésitez surtout pas à faire appel à un conseiller immobilier si vous souhaitez avoir un meilleur accompagnement tout au long de votre recherche de location de bureau. Trouvez le bureau en accord à vos besoins et budget est un facteur clé pour la pérennité de votre entreprise.