Pour le Français moderne, investir dans la pierre est le projet de toute une vie. Il est d’ailleurs prouvé que la moitié de la population favorise l’achat dans le neuf pour pouvoir disposer de sa résidence principale. Les investissements dans l’immobilier locatif sont également en pleine recrudescence. D’un autre côté, l’immobilier ancien est une valeur sûre, qui plus est, les prix sont bien inférieurs à ceux appliqués pour le neuf. Alors, faut-il acheter dans le neuf ou dans l’ancien ?

Investir dans le neuf et bénéficier des normes récentes

Investir dans l’immobilier neuf offre moult avantages pour ne citer que les économies d’énergie, les avantages fiscaux et autres garanties. Comparé à l’ancien, le neuf ne requiert pas de travaux de rénovation et les agencements ont été élaborés afin d’optimiser les volumes. En d’autres termes, chaque mètre carré habitable est exploité judicieusement. Pour cela, l’acquéreur a la possibilité de personnaliser son logement et de faire appel à une entreprise de construction de maison qui se chargera de donner vie à son projet de logement.

Rappelons que le confort durable apporté par la construction d’un logement neuf est dû au respect des normes et de la réglementation thermique RT 2012. Cela implique la qualité en matière de matériaux de construction, de dispositif d’étanchéité à l’air – chauffage. De même, l’eau chaude sanitaire et la ventilation doivent être conformes au cahier des charges. Rappelons que la RT 2012 fut mise en vigueur après le 1er janvier 2013.

Construire sa maison neuve : les avantages

plan villa neuf

Certes, les logements en VEFA (Vente en l’état futur d’achèvement) et les biens neufs s’avèrent très pratiques puisque vous pouvez vous y installer très rapidement. Néanmoins, nombreux sont ceux qui relèvent le défi de construire leur maison et se fient à l’expertise des constructeurs de maisons individuelles. Cette option s’avère bien plus économique et certainement plus pérenne puisque le propriétaire connaît la structure ainsi que le mode de construction privilégié par le constructeur. Bref, sa maison sera entièrement conforme à ses attentes.

Il ne faut pas oublier que la construction d’une maison individuelle donne l’accès à de nombreuses garanties : décennale, de parfait achèvement, dommages-ouvrage. Il va sans dire que comme toute maison neuve, la vôtre sera conforme à la Réglementation Thermique 2012.

Investir dans l’ancien : miser sur les meilleurs emplacements

Investir dans la pierre est une valeur sûre et la jeune génération l’a bien compris. Ils sont ainsi nombreux à affectionner le cachet des biens anciens. Mais ce n’est pas tout, car qui dit anciens, dit meilleurs emplacements.

En effet, les vieilles bâtisses sont idéalement situées dans les centres historiques ou en plein cœur des grandes villes comme Paris. Ajoutez-y les avantages fiscaux qui résultent de la loi Pinel ancien, du PTZ et autres dispositifs visant à réduire les dépenses engendrées par les travaux de rénovation. Investir dans l’ancien, c’est aussi profiter d’une valeur sûre et d’une excellente attractivité locative. Forcément, les habitations localisées dans les vieux quartiers sont très sollicitées et les vacances locatives y sont très rares.