Tout déménagement est généralement synonyme de réflexions. En vue de procéder à votre changement d’adresse sans encombre, un minimum d’organisation s’impose. Il sera essentiellement question de hiérarchiser les différentes démarches nécessaires à votre changement d’adresse, de les effectuer dans l’ordre et au bon moment pour y arriver. Dans la suite, retrouvez un processus plutôt exhaustif des divers éléments à traiter lorsque vous changez d’adresse.

Préparation au changement d’adresse

Bien des mois avant le déménagement proprement dit, moyennement trois mois avant, il convient d’anticiper en commençant les diverses préparations nécessaires à une transition bien organisée. Si vous êtes locataire, vous devez informer votre propriétaire de votre intention de changer d’adresse. Cela aidera à fixer de concert avec lui la date de l’état des lieux de sortie. À contrario, si vous êtes propriétaire, vous devez plutôt informer le syndic de copropriété pour qu’il procède à un arrêt de comptes de charges. Par ailleurs, vous vous devez de prévenir la Caisse d’Allocation Familiale dans l’intention d’éviter votre éligibilité à la prime de déménagement. Ensuite, il vous faut amorcer les préparatifs proprement dits pour le déménagement. Il s’agira entre autres de contacter un service de déménagement professionnel (ou vos amis, voire les deux), et de prévoir les cartons et outils nécessaires pour l’emballage des affaires. Si votre changement d’adresse implique un changement de secteur, il est de bonne recommandation d’entreprendre aussi les démarches pour un changement d’établissement pour les enfants. Pas question de le laisser pour la dernière minute !

Initiation des différentes formalités

Une fois le déménagement organisé et prêt à être orchestré, vous êtes libre à deux mois du déménagement, d’entamer les différentes formalités. Sur ce, vous devrez prévenir votre employeur afin de prendre éventuellement quelques jours de congé et de procéder à la rectification de votre adresse sur tous les documents qui vous concernent. La mairie devra également être informée de votre projet si vous payez la redevance sur les ordures ménagères.

Modifications des contrats liés à l’habitation

Fin de contratC’est ici, deux semaines avant le jour J, que vous procéderez à la modification (résiliation et/ou souscription) de la plupart des abonnements liés à votre logement. En effet, quand on change de résidence, on change aussi d’assurance habitation, de contrat d’électricité, de box internet, d’abonnement presse et autres. Pour ce qui relève de l’électricité, le changement de contrat consiste dans un premier temps en la résiliation de votre contrat actuel, puis dans un second temps en la souscription à un nouveau. La résiliation est obligatoire, car un contrat d’électricité ne porte que sur un point de livraison précis et correspond aux caractéristiques spécifiques d’une habitation. Après résiliation de votre contrat d’énergie (électricité), vous devrez vous charger des démarches pour la souscription à un nouveau contrat (si vous êtes locataire). Pour cela, vous devez principalement indiquer à votre fournisseur les caractéristiques de votre nouvelle adresse :

  • la superficie du logement ;
  • le nombre d’habitants de votre foyer ;
  • le type de logement (maison ou appartement) ;
  • le type de chauffage de votre habitation (électricité, gaz ou autre) ;
  • les équipements électriques du logement (ordinateurs, télévision, réfrigérateur, etc.).

Une fois fait, vous n’aurez plus qu’à procéder à la mise en service pour bénéficier de l’électricité à votre nouvel appartement.

En outre, après résolution de la question de vos abonnements à domicile, notifiez votre changement d’adresse à La Poste afin qu’elle fasse suivre votre courrier, ainsi qu’à votre banque, votre assurance auto, votre assurance vie et enfin votre mutuelle. Par la suite, si vous êtes locataire, il faudra programmer l’état des lieux d’entrée dans votre nouveau logement avec le propriétaire.

Notification du changement d’adresse aux administrations

Tout de suite après votre aménagement, il vous incombe en bon citoyen de vous faire inscrire sur les listes électorales, de choisir éventuellement un nouveau médecin traitant et surtout de notifier le changement aux organismes sociaux que sont :

  • pôle emploi ;
  • la caisse retraite ;
  • le centre des impôts ;
  • la Caisse des Dépôts ;
  • la caisse des allocations familiales ;
  • la caisse primaire d’assurance maladie ;
  • le système d’immatriculation des véhicules.