C’est la grande interrogation quand on commence à s’intéresser aux sites de sondages rémunérés. Est-ce que c’est vraiment rentable de s’y mettre ? Pourrai-je en vivre ? Ou recevrai-je seulement un complément à mes revenus ? Dans cet article, je vais tenter de répondre à toutes ces questions, afin que vous puissiez juger si cette activité vous convient. Je vais également vous partager quelques conseils afin d’optimiser vos gains, quelques conseils qui m’ont personnellement permis de dépasser les 300 € de gains mensuels sans trop me fatiguer. Lisez donc bien jusqu’à la fin, si vous souhaitez connaître tous mes secrets 😄.

Qu’est-ce qu’un site de sondages rémunérés ?

Déjà, commençons par la base, pour ceux qui ne connaissent pas encore le principe des sondages rémunérés. Au départ, il y a des marques, connues, comme Apple, Coca-Cola ou Pepsi, qui souhaitent connaître les points de vue d’un certain échantillon de la population sur un produit, une campagne publicitaire, etc. Elles s’adressent donc à des instituts spécialisés, comme Ipsos, l’INSEE, Opinion Way et TNS Sofres, qui créent pour elles des enquêtes en ligne qu’ils diffusent ensuite sur des sites de sondages rémunérés. Et c’est là que vous entrez brillamment en scène. Vous répondez ensuite en effet aux sondages, et récupérez pour cela une partie de ce que la marque a payé pour recueillir les avis des internautes. Un travail accessible à tous, pas besoin de longues études pour l’effectuer, et qui peut très bien payer. Mais que demande donc le peuple ?

Combien puis-je espérer gagner sur les sites de sondages rémunérés ?

Combien ça rapporte, un sondage ?

Au premier abord, pas grand-chose. La récompense pour un sondage achevé varie en moyenne de 0,75 à 1 euro. Faites donc bien attention aux sites qui vous promettent monts et merveilles, la rémunération à laquelle vous pouvez vous attendre se situe en général bien en dessous d’un SMIC horaire. Mais cela reste un travail facile, qui peut se révéler amusant et instructif, et qui peut s’effectuer sans trop y penser. Un bon moyen donc d’employer ses heures perdues.

Comment recevrai-je mon argent ?

C’est difficile de parvenir à une réponse globale, car chaque site fait plus ou moins ce qu’il veut dans ce domaine. Sachez d’abord que la plupart ont mis au point un seuil de paiement, dont il faut dépasser le montant pour pouvoir réclamer son dû. Il est donc dans votre intérêt de privilégier les sites pour lesquels ils sont bas (en-dessous de quinze euros, c’est bien). D’autre part, la manière dont vous récupérez votre argent peut varier. Certains sites ne proposent que des règlements par bons d’achat (Amazon, un grand classique), d’autres que des virements bancaires ou PayPal. Quelques-uns récompensent enfin votre travail avec des cadeaux.

Comment optimiser vos gains ?

Premier conseil : focalisez-vous sur quelques sites fiables

Au départ, certes, vous pouvez vous inscrire sur pleins de sites différents pour déterminer celui qui vous paye et vous correspond le mieux, sans négliger d’ailleurs les sites en anglais, vous pouvez consulter ce blog spécialisé en enquête en ligne, Elise met à jour sa liste régulièrement des meilleurs sites les plus fiables et qui payent le plus.Mais au bout de quelques semaines, focalisez-vous sur vos préférés (une dizaine, c’est bien) et laissez tomber les arnaques. Puis sélectionnez les sondages auxquels vous répondez selon leur rapport rémunération du sondage/temps estimé pour répondre au sondage. Faites-moi plaisir, évitez donc de passer une heure à faire une enquête payée dix centimes.

Deuxième conseil : soyez régulier

Je ne le répèterai jamais assez, la régularité est la clé. Vous ne ferez jamais fortune en utilisant les sites de sondages rémunérés Mais si vous êtes tenace et ne lâchez rien, vous pouvez quand même gagner un joli complément à votre salaire. Astreignez-vous à répondre à une quantité constante d’enquêtes chaque jour et tenez sur la durée !

Troisième conseil : rendez votre profil plus attractif

C’est malheureux à dire, mais c’est la vérité. Certains profils sont plus recherchés par les marques que d’autres. Je vous conseille donc de vous transformer temporairement pour les besoins des sondages en jeune cadre dynamique et aisé, marié et avec pleins de marmots en bas âge (en-dessous de 15 ans, c’est bien).

Quatrième conseil : parrainez !

Je connais plein de gens qui gagnent plusieurs centaines d’euros par mois sans rien faire. Simplement car elles reçoivent une partie de la rémunération de leurs filleuls qui répondent aux sondages à leur place. Qui n’en rêverait pas ? Vous aussi, commencez à former votre réseau en invitant vos amis et vos proches.