Comment savoir combien je peux emprunter pour un achat immobilier ?

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Comment savoir combien je peux emprunter pour un achat immobilier ?

Vous êtes sur le point de vous lancer dans un projet d’achat immobilier, mais vous ne savez pas quelle est votre capacité d’emprunt. Avant de commencer à prospecter pour des maisons ou des appartements, il faut connaître son budget. Pour cela, lisez bien ce qui va suivre.

Connaître sa capacité d’emprunt

Malheureusement, tout le monde ne dispose pas d’un budget illimité pour faire un achat immobilier. La capacité d’emprunt d’une personne ou d’un couple est déterminée en prenant en compte un certain nombre d’éléments. D’abord, des éléments internes comme la différence entre les revenus et les charges, à savoir le reste à vivre. Ensuite des éléments externes comme la valeur du patrimoine ou bien l’apport personnel sur l’achat immobilier en question. Ces calculs peuvent s’avérer complexes, mais il existe des solutions très simples pour calculer sa capacité d’emprunt.

Utiliser les simulateurs d’emprunt

Aujourd’hui, il y a une manière beaucoup plus simple de connaître sa capacité d’emprunt. Pour cela, il suffit d’utiliser les simulateurs en ligne. Pour cela, il suffit d’aller sur internet ou d’utiliser une application mobile pour faire une simulation de prêt immobilier. Ces outils sont proposés sur le site des compagnies d’assurances, des banques ou sur les comparateurs en ligne. Ils sont très faciles à utiliser et donnent des informations assez précises à condition de fournir tous les renseignements demandés dans le questionnaire.

Que faire si ce n’est pas suffisant ? 

Si le budget n’est pas suffisant pour réaliser l’achat que l’on souhaite, il est possible d’augmenter sa capacité d’emprunt de plusieurs manières. Pour commencer, il est possible d’augmenter son reste à vivre en faisant regrouper les prêts existants ou en réduisant d’autres charges par exemple. En effet, certaines banques peuvent admettre des dossiers de demande de prêt avec un taux d’endettement de plus de 33 %, si le reste à vivre est assez important. Ensuite, étudier la marge de manœuvre en matière de négociation sur le bien immobilier peut être un plus pour l’acheteur.