Trouver le locataire sérieux et fiable est une rude épreuve pour un bailleur qui vient d’investir dans un logement locatif. Que vous confiez vos recherches à une agence ou mettre une annonce sur les réseaux sociaux, tous les moyens sont bons pour dénicher la bonne personne et se protéger des loyers impayés. Voici quelques conseils qui vous aideront à parvenir à ce résultat.

Fixer un loyer convenable

Le loyer est généralement fixé par le bailleur. Mais, il faudra bien réfléchir à la question en faisant un calcul précis des sommes dont vous avez besoin pour rentrer dans vos frais. Le fait de fixer le loyer au-dessus du marché va finalement vous faire perdre du temps et de l’argent.

L’idéal est de demande un moment égal aux mensualités d’emprunt en prenant en compte les frais annexes à l’achat comme la taxe foncière, par exemple. Pour ne pas vous tromper, vérifiez que cette somme est bien adéquate avec les prestations proposées par vos concurrents.

Bien choisir le profil du candidat

Si vous diffusez votre annonce sur les plateformes comme PAP, Leboncoin ou tout simplement sur les réseaux sociaux comme Facebook, vous aurez un bon nombre de candidats potentiels qui seront intéressés par votre offre. Dans ce cas, il faudra faire une sélection des dossiers pour définir le profil qui répond à vos critères.

Vous aurez le choix entre différents dossiers : un candidat qui gagne sa vie, un étudiant, un jeune employé en CDI ou en CDD, un couple, un célibataire, un fonctionnaire, etc. Rappelez-vous que la loi interdit formellement la pratique d’une discrimination raciale, de religion, d’opinions politiques ou encore du sexe du demandeur.

Si vous refusez un logement pour l’une de ses raisons, vous aurez 3 ans de prison et 45 000 euros d’amende. Consultez le site blog-immobilier.eu qui vous donnera des conseils complémentaires sur le choix du candidat.

Vérifier les justificatifs de locataire

Au moment de l’entretien, vérifiez l’identité, l’honnêteté et la solvabilité des candidats qui se présentent face à vous. Soyez sélectif en demandant un dossier complet : contrat de travail, bulletins de salaire, dernier avis d’imposition, copie du livret de famille, etc. Votre but est de s’assurer de son sérieux et de la véracité de tout ce qu’il affirme.

Demandez les documents originaux, car la falsification est facile à faire. Mieux vaut être très prudent et prendre des mesures au préalable. Enfin, sélectionnez le profil qui vous inspire confiance après l’avoir rencontré face à face.

Se couvrir contre les impayés

Une fois que vous avez choisi votre locataire, vous devez tout de même prendre certaines mesures pour vous prémunir des impayés. D’ailleurs, ce dernier n’est pas à l’abri des difficultés financières. Si votre locataire est un étudiant, la solution la plus courante c’est d’exiger un garant avec un profil financier rassurant.

La plupart des bailleurs demandent une caution solidaire et/ou une souscription à une assurance loyers impayés avec un pourcentage du loyer (2 à 4 %). En outre, vous pouvez également choisir un candidat qui bénéficie du dispositif Visale. C’est une sorte de garantie universelle des loyers prise en charge par l’État.

Faire signer le bail de location au plus vite

Vous avez trouvé le candidat qui vous convient, mais il ne peut pas vivre sur place que dans un mois. Pour éviter qu’il désiste durant ces trois semaines, il serait préférable de le faire signer un bail et mettre une date d’effet dans le futur. De cette manière, vous réduisez les chances d’avoir un locataire non fiable. De préférence, fixez un rendez-vous physique pour signer le document.

Mais, s’il habite à l’étranger, vous pouvez toujours recourir à la signature électronique du bail de location. Une fois la signature du bail est effectuée, vous pouvez ensuite demander un dépôt de garantie. Si le locataire accepte votre demande, c’est aussi une preuve supplémentaire de son engagement.