Avant 1997, l’amiante était un matériau très utilisé en construction jusqu’à ce que sa toxicité ait été découverte. Une évaluation du niveau d’amiante est alors obligatoire pour toutes les constructions datant d’avant cette date. Pour cela, un diagnostic est établi afin de réaliser des travaux de désamiantage toiture si besoin. Mais qu’est-ce que le désamiantage ? Comment désamianter une toiture en France ? Explications.

Le désamiantage : Qu’est-ce que c’est ?

Le désamiantage est une opération qui consiste à enlever tous les matériaux qui contiennent de l’amiante. Bien que l’amiante ait été très utilisée dans le secteur du bâtiment dans les années 60, la nocivité de ce matériau a été exposée au grand jour en 1997. En ce sens, les autorités ont pris des mesures nécessaires en interdisant l’usage de l’amiante dans la construction.

Pour les anciens bâtiments, construits avant 1997, un diagnostic amiante est obligatoire afin de déterminer la présence du matériau toxique. En effet, ce n’est la présence d’amiante qui est dangereux pour la santé mais plutôt son inhalation. C’est pourquoi, manipuler des équipements et matériels en présence de ce produit est à éviter. Tant que les matériaux contenant de l’amiante restent intacts, le danger est alors écarté.

Mais il ne faut pas négliger le fait que n’importe quel matériel peut se détériorer au fil du temps, ce qui requiert des travaux de désamiantage pour se conformer aux normes en vigueur. Très délicat, le désamiantage toiture est une intervention qui ne peut être effectuée que par un professionnel certifié en analyse et enlèvement d’amiante.

travaux desamiantage

Le désamiantage : Un diagnostic obligatoire

Le diagnostic amiante est obligatoire avant les travaux de démolition ou lors des projets de vente et de location immobiliers. Ce type de diagnostic est réalisé dans le but de déterminer la quantité d’amiante présente dans les matériaux :

  • Pour une quantité supérieure à 5 fibres par litres d’air, le désamiantage est obligatoire, donnant au propriétaire un délai de 3 ans pour la réalisation des travaux ;
  • Pour une quantité inférieure à 5 fibres par litres d’air, le désamiantage est optionnel, par contre le diagnostic a une validité de trois ans ; une fois ce délai dépassé, un nouveau diagnostic devra être établi ;
  • Si aucune présence détectée, le diagnostic est permanent.

 

Procédure de désamiantage : Règlementée par la Loi Française

En France, la procédure pour désamianter un bâtiment est strictement encadrée par la Loi. Pour cela, faire appel à une entreprise certifiée en désamiantage toiture est de rigueur. Toutefois, si vous disposez d’un petit budget, il est possible de réaliser certains travaux par vous-même.

Un grand nombre de mesures de sécurité est à respecter à la lettre pour réaliser des travaux de désamiantage toiture. Avant toute chose, une zone de sécurité doit être marquée et délimitée pour empêcher une quelconque contamination.

Les ardoises ne doivent aucunement être cassées pour ne pas libérer les fibres d’amiante dans l’air ambiante. Une fois les matériaux contenant de l’amiante détachés, des sacs spécifiques pour élimination et transport de déchet amiante devront être utilisés.

Les équipements de protection sont obligatoires pour éviter tout risque sanitaire pouvant survenir lors de la manipulation des différents matériaux : un port de masque de protection suivant les normes EN 149 ou un masque respiratoire avec certification P3 ; un port de gants avec une excellente étanchéité ainsi que des lunettes de protection ; Enfin, une combinaison avec cagoule.

 

Les travaux de désamiantage de toit : Comment procéder ?

En fonction du budget et du niveau de détérioration de votre toit, un désamiantage toiture peut se faire selon deux différents procédés : Le désamiantage par dépôt de toiture et le désamiantage par confinement.

Le désamiantage par dépôt de la toiture est spécifiquement pour les toits en fibrociment. Bien que plus onéreux, ce procédé est le seul à pouvoir être envisagé pour une toiture comme telle. La technique consiste à retirer toutes les plaques en fibrociment présentes sur la toiture pour les mettre dans des sacs spécifiques, qui seront envoyés dans un centre de traitement amiante. De par sa complexité, cette méthode requiert les compétences d’un professionnel.

travaux desamiantage

Le désamiantage de toit par confinement est, quant à lui, un procédé idéal si le toit de votre maison n’est pas encore trop endommagé, et bien sûr si vous ne disposez pas d’un budget pour un remplacement intégral du toit. Cette technique consiste à recouvrir l’’intégralité du toit par un produit spécifique, visant à emprisonner l’amiante. Une fois le produit appliqué, installer des panneaux peut neutraliser l’amiante face aux intempéries et aux eaux de pluie.

Pour résumer, pour des travaux de désamiantage, il est nécessaire de délimiter une zone de sécurité, dépoussiérer et isoler les matériaux contaminés, nettoyer le chantier et enfin transporter les déchets dans un centre spécialisé.