Vous avez un projet à réaliser ? Sachez qu’il y a aujourd’hui une large gamme de sources de financement. Les solutions disponibles dépendent principalement de la nature de votre entreprise. Pour vous donner une idée, cet article vous regroupe les sources les plus utilisées. A vous de choisir celle qui correspond le mieux à votre projet et qui répondent favorablement à vos besoins et exigences.

Voici les sources qu’il vous faut pour un projet à long terme

La vente et la cession-bail

Les actifs peuvent être vendus à une institution financière, puis loués pour une certaine durée. Cela va alors libérer du capital en actifs pouvant être ensuite utilisé pour l’investissement. Toutefois, dans le cas où les actifs gagnent en valeur, il devrait être compensé par les paiements de location et la perte de croissance du capital.

Le capital d’emprunt

Les investisseurs en capital-risqueur offrent généralement plus aux entreprises que d’autres institutions financières que l’on pourrait considérer comme trop risquées. Ils vont procéder à l’échange de leur capital contre une participation au capital tout en s’impliquant à un niveau stratégique via un poste non exécutif au sein du conseil. Leur principal objectif est d’augmenter la valeur de leurs actions pour pouvoir ensuite les vendre avec profit.

Les débentures

Pour information, certains prêts sont garantis par une charge fixe ou flottante sur les actifs d’une entreprise et sont principalement connus sous le nom de prêts obligataires. Les porteurs de débentures reçoivent leur paiement d’intérêts avant que tout dividende ne soit versé aux actionnaires. Si jamais l’entreprise échoue, les porteurs seront des créanciers privilégiés.

Les business angels

Il s’agit principalement d’investisseurs privés agissant directement dans une entreprise en échange d’une participation au capital ou encore contre une place au sein du conseil d’administration. Ils investissent normalement pour percevoir une plus-value. Les business angels sont généralement des entrepreneurs expérimentés pouvant être une véritable source de connaissances utiles pour l’entreprise.

Un projet à court terme ? Voici les sources de financement qu’il faut

Les découverts

Il s’agit d’importantes sources de financement à court terme. Ils sont remboursables en moins d’un an seulement. Les intérêts ne sont facturés que lorsque la facilité est utilisée et les paiements d’intérêts sont déductibles d’impôt. Ils peuvent être organisés à un court délai et sont flexibles par rapport au montant emprunté à tout moment.

Les prêts ont généralement des taux d’intérêt plus importants et sont moins flexibles étant donné que les paiements doivent être effectués pour un montant et à un moment convenu à l’avance.

Il est ensuite possible de rembourser les prêts peuvent par étapes ou à la fin de la période de prêt. Les intérêts sont aussi déductibles d’impôt et le rendement du prêt peut dépasser les paiements d’intérêts. Le coût d’emprunt d’argent peut être comparé au rendement d’un projet. Il suffit juste de calculer le taux de rendement interne.

Le partage social

Le capital social est levé par les actionnaires de la société. En échange de leur investissement, ils reçoivent une part des bénéfices sous forme de dividende. Ils peuvent aussi recevoir un gain en capital grâce à la vente de leurs actions à une date ultérieure. A titre d’informations, il existe deux principaux types d’actions :

  • Les actions ordinaires : elles sont détenues par les propriétaires de l’entreprise ayant droit à une part des bénéfices de l’entreprise sous forme de dividendes et dont la valeur varie selon les performances. En tant que propriétaires de la société, ils ont le droit de vote aux assemblées générales annuelles et extraordinaires, mais ils sont responsables en cas de défaillance de la société et acceptent donc un niveau de risque avec leur investissement ;
  • Les actions privilégiées : elles sont moins risquées, du fait que les détenteurs d’actions privilégiées ne sont pas propriétaires de l’entreprise. Ils offrent un dividende garanti même si celui-ci peut être inférieur à celui reçu par les actionnaires ordinaires. Comme les actionnaires privilégiés ne sont pas propriétaires de l’entreprise, ils ont donc des droits de vote limités.

Les bénéfices non répartis

Il est important de préciser que dans ce cas, tous les bénéfices ne sont pas distribués aux actionnaires. Cela veut dire que la société en conserve une partie sous forme de réserves. Il s’agit généralement de la source la plus importante de financement par actions. En plus, cela coûte beaucoup moins cher que les sources externes facturant des intérêts et pouvant être distribuées comme l’entreprise le juge opportun.

Les émissions d’actions

Les actions peuvent être émises via de nouvelles émissions de droits. Celles-ci sont généralement réalisées en même temps que la société est admise en bourse et le capital levé est important. Le prix de la nouvelle action est essentiellement basé sur les taux de croissance du projet, la stabilité, le sentiment du marché et la comparaison avec d’autres entreprises similaires et la structure du capital de l’entreprise.

L’émission de droits est un moyen idéal de lever plus de capital auprès des actionnaires existants, tout en leur offrant la possibilité d’acquérir plus d’actions. Les émissions de droits sont moins chères et sont considérées comme étant une meilleure affaire pour les actionnaires existants.