Les tendances de l’immobilier d’entreprises à Lorient — Vannes en 2021

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
lorient

Suite au conseil général de notaire, il a été constaté que les derniers chiffres de l’immobilier ont grimpé en Bretagne. Cela s’aperçoit dans toute la région et ne se fait pas au même rythme. Les Parisiens ne sont pourtant pas à l’origine de cette flambée de prix. Nous allons ainsi voir dans cet article les tendances de l’immobilier d’entreprises à Lorient.

Tendances générales des prix de l’immobilier

Il est vrai que le prix de l’immobilier est en pleine explosion partout en Bretagne. Les chiffres des notaires le démontrent. Selon une moyenne dans l’année, une hausse de 1,3 % a été enregistrée pour les appartements neufs et 10,8 % du côté des appartements anciens. Malgré le confinement et le ralentissement de l’économie, la tendance haussière s’installe dans la région. Effectivement, sur une période de 5 ans, le bilan montre un enchérissement au niveau des prix et des appartements, maison ainsi que terrain. Ce qui s’explique comme suit :

  • le prix moyen d’un appartement ancien se situe entre 2 770 €/m² et sur 1 an, on voit une augmentation de +10,8 %, de +32,5 % sur 5 ans et de +30,5 % sur 10 ans ;
  • un prix optimal de 4 120 €/m² pour les appartements neufs dont une majoration de +1,3 % en une année, et +14,9 % puis +28,7 % sur 5 ans et 10 ans ;
  • les maisons anciennes coûtent aux alentours de 194 000 € et une croissance de +9,6 % s’observe pendant 1 an. Pendant 5 ans et 10 ans de suite, un boom de +21,2 % et +16,9 % ;
  • les terrains à bâtir s’affichent entre 54 000 € sur une période de 1 an, 5 ans et 10 ans consécutifs se verront augmenter entre +4,3 %, +8,0 % et +2,9 %.

Les raisons de la hausse

Il est primordial de connaitre les principales raisons de cette hausse dans le domaine. Si vous voulez investir dans la zone de Tourny Meyer Lorient - Vannes, les prochaines lignes risqueront de vous intéresser.

En Bretagne

Selon les rumeurs, ce seraient les Parisiens qui seraient les principaux responsables de ce surenchérissement des prix. Toutefois, ce ne sont pas ce que révèlent les chiffres. Ce sont les Bretons qui sont les majeurs acquéreurs des biens dans toute la région. Ils viennent tous à 82,4 % de la même commune, du même département et de la région et les 7,5 % proviennent de l’île-de-France. Ces chiffres datent du premier trimestre de cette année et se rapprochent de celui des années 2019 : 82 % et 7,4 %.

En littoral

Une montée des prix qui n’est pas identique sur certaines zones du littoral, dans le golfe du Morbihan ou dans le pays malouin. Étant donné que les prix de l’immobilier sont très élevés dans ces zones, ce sont les Franciliens qui possèdent le pouvoir d’achat pour devenir acquéreurs de ces biens. Si nous comparons les chiffres de 2019 et 2021, 12,8 % contre 15,7 % qui se composent pour la plupart de Parisien. Ces derniers sont majoritairement des personnes actives et non pas des retraités, qui sont venus chiner des biens dans le pays malouin.

Investissement immobilier à Lorient

La porte de Bretagne

Une région qui se trouve aux portes de Bretagne, grâce au TGV, l’aéroport de Lann-Bihoué, les voies routières rapides gratuites et liaisons maritimes. Un grand avantage qui fait qu’elle soit une grande métropole française avec une multitude d’emplois à saisir.

Proximité de l’océan

La proximité de l’océan, les transports en commun, les infrastructures modernes, les pistes cyclables sillonnant la ville, les espaces verts pour les beaux yeux des touristes, font de la ville une cadre idyllique. Cela assure un atout pour les investisseurs qui cherchent profit.