Trouver la bonne société de gestion immobilière | REtipster

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Trouver_la_bonne_société_de_gestion_immobilière_|_REtipster

 

Table des matières

Comment interviewer un gestionnaire immobilier1. Contexte général2. Concernant la propriété que vous avez l’intention d’acheter3. Relatif à la gestion4. Autres considérations. Contrat de gestion immobilière

Trouver le bon gestionnaire immobilier est une décision importante qui aura un massif impact sur le succès (ou le manque de succès) de votre entreprise de location.

Après tout, ces personnes vont être vos yeux, vos oreilles, vos mains et vos pieds. Leurs actions influenceront le fait que vous ayez une opération rentable et efficace ou une entreprise léthargique et en faillite.

Dans mes conversations et mon expérience avec les gestionnaires immobiliers de mon marché, j’ai constaté que certains d’entre eux se classent dans l’un des deux camps. L’un est rempli d’EXPERTS dans ce qu’ils font, tandis que les autres sont des amateurs totaux, le genre de personnes avec lesquelles vous devriez avoir peur de faire des affaires.

Comment interviewer un gestionnaire immobilier

Lorsque j’ai commencé à m’occuper de propriétés locatives, une collègue (qui possède plusieurs propriétés locatives hors de l’État) m’a fait part d’un système qu’elle a développé pour trouver et filtrer les sociétés de gestion immobilière. Il s’agit d’une série de questions informatives qui révèlent à quel point une société de gestion est réellement capable et compétente et à quel point elle est susceptible de gérer efficacement votre propriété particulière.

 

J’ai utilisé ces questions exactes pour trouver mon gestionnaire immobilier actuel, et elles ont fonctionné comme un charme. J’ai pu avoir une compréhension approfondie de la personne avec qui je traitais avant de les mettre à la place du conducteur. Comme résultat de marcher dans cette relation pleinement informée, Je ne pourrais pas être plus heureux avec les résultats.

 

Si vous cherchez un gestionnaire immobilier et que vous ne savez pas par où commencer, je vous suggère de contacter quelques-uns d’entre eux et de leur poser les questions suivantes :

1. Contexte général

Quels types de propriétés gérez-vous (maisons unifamiliales, appartements, commerces, etc.) ? Depuis combien de temps êtes-vous dans le domaine de la gestion immobilière ? Est-ce que vous ou votre entreprise gérez des logements multiples ? Si oui, combien ? Combien de biens locatifs possédez-vous personnellement ?

2. concernant la propriété que vous avez l’intention d’acheter

Quels quartiers de la ville seraient, selon vous, de bons marchés locatifs avec un faible taux d’inoccupation ? Si vous investissiez votre propre argent dans un bien locatif dès maintenant, quelles zones/quartiers privilégieriez-vous, et quels types de propriétés choisiriez-vous ? Pourquoi ? (Si vous avez un bien précis en tête) Quel est le taux d’inoccupation moyen dans ce secteur ? Y a-t-il quelque chose d’unique ou de spécial dans cette zone ? Les choses s’améliorent-elles ou se dégradent-elles ? Cela vous semble-t-il être un bon investissement immobilier ?

3. liées à la gestion

Combien de personnes font partie de votre personnel ? Quelle part de votre travail est sous-traitée ? Décrivez comment le travail de votre entreprise est réparti entre les personnes et/ou le nombre d’unités que chaque personne gère. Illustrez votre processus de sélection des locataires. Décrivez votre processus d’expulsion dès le premier jour de retard de loyer. Que définissez-vous comme « responsabilités du locataire » dans votre contrat de location standard (nettoyage, filtres de la chaudière, entretien du jardin, etc.) Quelle limite fixez-vous aux propriétaires pour l’approbation des dépenses ? Les réparations et l’entretien de chaque propriété seront-ils payés au prix coûtant ou au prix coûtant majoré ? Y a-t-il des moyens pour vous d’améliorer mes profits (par exemple, augmenter le loyer sans perdre de locataires, partager les frais de retard, etc.) Décrivez votre structure de frais et ce qui est inclus ou exclu (publicité, frais de location, etc.). Est-il possible pour moi de voir une copie de vos documents, rapports et contrats de location ? (Remarque : si vous obtenez un refus ou une résistance à cette question, ne vous en faites pas). Pouvez-vous me donner trois références ?

4. Autres considérations

Quel type de relevés comptables me fournirez-vous pour mes propriétés ? Comment allez-vous déposer le loyer de chaque mois sur mon compte (dépôt direct, chèque, etc.) ? Êtes-vous titulaire d’une licence de gestionnaire immobilier ? Faites-vous appel à des entrepreneurs qui détiennent leur propre assurance responsabilité civile et leur assurance contre les accidents du travail ? À quelle fréquence visiterez-vous mes locataires et mes propriétés ?

Selon le nombre de propriétés que vous possédez et les types de propriétés que vous êtes en train d’acheter, vous pourriez développer encore plus ces questions. Dans la plupart des situations, cependant, les informations qui ressortent de cette brève discussion vous donneront quelques indicateurs forts pour savoir si vous parlez ou non à un gestionnaire immobilier compétent.

Note: Si vous cherchez une liste encore plus complète de questions à prendre en compte lorsque vous recherchez un nouveau gestionnaire immobilier, consultez ce billet de blog d’Active Renter, qui ne néglige aucune piste. Je vous l’accorde, vous aurez peut-être du mal à parcourir une liste aussi longue avec chaque gestionnaire immobilier, mais cela peut vous éclairer sur certaines questions supplémentaires à poser.

Contrat de gestion immobilière

Certaines autres choses dont il faut se méfier sont les conditions décrites dans le contrat de gestion immobilière. Il s’agit d’un contrat entre vous et votre société de gestion immobilière qui énonce :

LEURS responsabilités. VOS responsabilités. Le niveau d’autorité que vous leur donnez pour gérer et contrôler votre propriété.

Dans l’accord que j’ai signé avec mon gestionnaire immobilier, il est indiqué qu’ils sont autorisés (par moi) à commercialiser la propriété, à présélectionner et à choisir mes locataires, à payer les frais accessoires au fur et à mesure qu’ils se présentent (jusqu’à un montant précis), entre autres choses. Ce document est très important car il détaille exactement les termes de votre relation. En outre, il décrit ce que les deux parties peuvent attendre l’une de l’autre.

Il s’agit d’un document très important.

Avant de signer sur la ligne pointillée, je vous recommande vivement de prendre le temps de lire ce contrat et de comprendre exactement dans quoi vous vous engagez. Si vous traitez avec une société de gestion réputée, il ne devrait pas y avoir de surprises intégrées dans le contrat. Néanmoins, il est plus important que vous compreniez la dynamique de ce à quoi ressemblera cette relation. Si des questions se posent, vous pouvez les aborder dès le départ plutôt que d’essayer de résoudre les problèmes après leur avoir donné les clés de votre propriété.

Share

Tweet

SharePinEmail

18 Shares