Les moisissures aux murs, les papiers peints qui se décollent sont les signes avant-coureurs d’humidité voire d’infiltration d’eau. Mais pour y remédier, il convient de déceler l’origine de l’humidité avant qu’elle ne détériore votre habitation. Voici les solutions visant à identifier les sources d’humidité chez soi.

Faire appel à un expert dans le traitement de l’humidité pour établir un diagnostic

Mine de rien, l’humidité non traitée provoque des dégâts considérables. La première erreur serait de penser qu’il ne s’agit que d’un problème visuel qu’il suffit de « camoufler » avec une bonne couche de peinture. Pour éradiquer ce fléau, il convient de connaître son origine. La mise en œuvre des opérations requiert toutefois une certaine expertise, d’où l’intérêt de faire appel à un professionnel. Ce dernier se charge de déceler la source du problème d’humidité dans la maison afin de mettre en œuvre les solutions adaptées.

L’expert procède alors à un diagnostic dans le but d’agir efficacement. Cette procédure lui permet de déceler les origines de l’humidité. Il émettra ensuite un devis en fonction de l’ampleur des travaux à réaliser. Rappelons que l’humidité aspire la chaleur à l’intérieur de la maison. Du coup, vous devez utiliser davantage le chauffage pour pallier à la fraîcheur ambiante. À long terme, cette pratique risque d’augmenter vos factures d’énergie. Après l’intervention d’un spécialiste en traitement de l’humidité, votre logement sera mieux isolé.

humidité dans la maison

Les principales causes d’humidité

La solution adoptée sera choisie en fonction de l’origine de l’humidité :

Une ventilation insuffisante

Une habitation doit être suffisamment ventilée pour le bien-être de ses occupants. Les débits d’air minimaux en vigueur sont d’ailleurs stipulés dans l’arrêté du 24 mars 1982. Ainsi, une mauvaise ventilation se traduit par l’apparition de moisissures et de champignons. Ce sont ces petites taches qui apparaissent sur les murs, autour des fenêtres ou au plafond. Vous constaterez également des odeurs de terre suspectes. De même, les buées sur les vitres indiquent une mauvaise ventilation. Le recours à un système de ventilation efficace est plus qu’indispensable.

Les infiltrations

Les infiltrations d’eau dans les murs risquent d’affaiblir la structure de votre maison. Ce problème d’humidité engendre des champignons nocifs pour votre santé. Les moisissures aux murs prouvent que le taux d’humidité de la pièce est supérieur à la normale. Outre le côté inesthétique, ces champignons émettent des spores qui flottent dans l’air. Ils engendrent des pathologies respiratoires chez les enfants en bas âge.

Les remontées capillaires

Les traces ondulées ou frangées, les auréoles persistantes, la peinture qui s’écaille au bas des murs sont les signes des remontées capillaires. Des micro-organismes pathogènes se développent ainsi et affectent la salubrité de votre maison. Les acariens se développent aussi dans des conditions chaudes et humides, provoquant des réactions allergiques.

Les remontées capillaires nuisent aussi à la maçonnerie. Avec le temps, la bâtisse se fragilise sous l’effet de l’humidité. Il convient donc d’y remédier au plus vite à coup d’injection de résine dans les murs intérieurs. Le spécialiste procède également à l’assèchement des murs extérieurs. Un drainage et un traitement local anti salpêtre seront même envisagés. La combinaison de ces techniques vise à stopper l’humidité qui remonte du sol.