Les critères qualités à ne pas négliger lors de l’achat d’une maison

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
achat maison

Vous êtes à la recherche de la maison de vos rêves ? Vous avez défini vos besoins et vos souhaits ? Votre liste de critères est prête ? Cette liste comporte certainement le type de bien et son emplacement. Pourtant, certains critères de qualité de la construction elle-même sont souvent oubliés ou négligés par les acheteurs. Nous vous rappelons ici quelques critères à considérer sérieusement pour éviter de faire le mauvais choix.

Ne pas se tromper sur le type de bien

La première question à se poser est certainement quel type de bien répond à vos attentes :

  • neuf ;
  • ancien ;
  • avec travaux ;
  • sans travaux ?

Pour répondre à cette question, évaluer précisément votre budget et votre envie ou disposition à effectuer des travaux. Un logement neuf sera plus cher, mais vous pourrez en disposer immédiatement, sans délai pour achever les travaux. Avec un logement à rénover, vous trouverez les charmes de l’ancien et pourrez l’adapter à votre image, mais vous aurez à subir les tracas des travaux. Acheter dans l’ancien présente un avantage financier si vous pouvez réaliser vous-même les travaux. Cependant, si vous faites appel à des artisans, cela a un coût important. Et cela vous coûtera aussi de la patience et de l’énergie. Faites donc bien vos calculs.

Choisir une localisation en accord avec votre mode de vie

Pour ne pas se tromper dans le choix de l’emplacement de sa future maison, posez-vous les bonnes questions :

  • que recherchez-vous comme ambiance pour l’endroit où vous voulez vivre ? ;
  • préférez-vous le calme et la verdure de la campagne ou le dynamisme de la ville, avec ses commerces et lieux culturels ?

Si prendre la voiture pour faire la moindre course vous pèse, n’achetez pas une maison isolée en campagne. Avez-vous besoin de la proximité des transports en commun et des écoles ? Dressez une liste de critères correspondant à vos choix de vie. Le lieu idéal est difficile à trouver, vous aurez certainement des compromis à faire. Alors mettez vos priorités en tête de liste et éliminez toutes les localisations qui n’y répondent pas.

Le confort phonique : un critère souvent oublié à ne pas négliger

L’isolation phonique d’un logement est un aspect souvent négligé lors d’un achat. On se laisse griser par l’environnement, les aspects techniques visibles et il est souvent trop tard quand on comprend qu’on a oublié de s’inquiéter de la qualité phonique de la maison. C’est aussi un aspect négligé par les constructeurs, donc beaucoup de constructions ont des problèmes acoustiques. La présence de certains matériaux peut vous permettre d’anticiper ces problèmes potentiels :

  • planchers en bois qui craquent ;
  • grandes parois vitrées qui transmettent les sons, etc.

Heureusement, il existe des solutions aux problèmes d’acoustique d’une maison. En ce qui concerne les bruits liés à l’environnement de la maison, il existe depuis le 1er juin 2020, un plan d’exposition au bruit. Ce plan impose d’inclure au dossier de diagnostic technique (DDT) une information sur le risque d’exposition au bruit lorsque le bien vendu ou loué est dans une zone aéroportuaire. Cette information est directement intégrée à l’État des Risques et Pollutions (ERP).

Certifications et diagnostiques : les contrôles qualité de votre futur achat

Normes, labels, certifications et diagnostiques utilisés dans le secteur du bâtiment permettent d’évaluer la qualité d’une construction et de protéger l’acheteur d’un bien immobilier. Labels énergie, RT 2012 et bientôt 2020, certifications NF habitat et bien d’autres, sont autant de critères qualité à étudier avec attention pour garantir votre achat de maison. Enfin, si vous faites construire une maison neuve individuelle, souscrire un Contrat de construction d’une maison individuelle (CCMI) permet de garantir la livraison de votre maison à prix et délais convenus.